Odyssée palavasienne avec les Catalanes et les voiliers

L’Odyssée Palavasienne, parade nautique du 18 juillet 2020 pour les vieux loups de mers

Le samedi 18 juillet 2020, date réservée pour « L’Odyssée Palavasienne », avec les catalanes de Marine et Tradition, du Team Venture, de la Confrérie des Gens de Mer et de Latina Cup, l’ASPPF vous propose une Parade Nautique avec repas tiré du sac pour les navigants et non navigants.

Le but recherché est qu’un maximum d'adhérents et amis soient présents sur l’eau ce jour-là, moteur et voiliers, avec nos amis des vieux gréements.

Maison de la Mer de Palavas-les-Flots
Avenue du Maréchal Foch
34250 Palavas les Flots
Tel : 04 67 68 97 38

Sans esprit de compétition nous sortirions tous en mer, à 10 heures pour aller virer les bouées de la Réserve Marine de la Côte palavasienne avec un retour au port vers 12 heures.

Puis les équipages navigants et nos amis non-navigants se rejoindront sur le site des 4 Vents (Base Nautique Jean-Yves Descamp) pour un  repas tiré du sac.

Ce repas devra lui aussi respecter les règles du nouvel « art de vivre » :

Tables et bancs seront fournis, mais vous amènerez vos repas et couverts. Pour les plus prévoyants, pensez aux parasols et pieds de parasol, car nous devrons nous éparpiller sous les mûriers-platane des « 4 Vents ».

Pour prendre contact, le local sera ouvert lors de permanences du samedi matin, à compter du samedi 27 juin 2020.

Maison de la Mer de Palavas-les-Flots
Avenue du Maréchal Foch
34250 Palavas les Flots
Tel : 04 67 68 97 38 - 04 67 50 36 31

Les responsables de l'organisation :

  – BILELLA Richard        06 86 89 19 47 

  – RIVIERE Georges      06 84 64 00 77 

  – DEBET Jean-Pierre    06 84 10 07 13

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon