Cet été, devenons tous Occitariens !

Croquer l’Occitanie à pleines dents : c’est l’invitation de la Région via la nouvelle campagne estivale Sud de France. Elle incite à devenir « Occitarien » en savourant les produits des terroirs d’Occitanie. Être « Occitarien », c’est manger 100% local, 100% convivial, c’est marquer sa solidarité avec les producteurs régionaux.

PNG - 435.3 ko

« Cet été, soyons tous Occitariens ! » La nouvelle campagne de communication Sud de France lancée par la Région invite à faire le choix des bons produits d’Occitanie, en particulier de ceux labellisés Sud de France, tout en soutenant les producteurs régionaux. La campagne estivale a notamment pour visages Pierre, producteur de fromages à Valentine en Haute-Garonne, Fabien, maraîcher à Montans dans le Tarn, Fabrice, viticulteur héraultais et Emmeline, ostréicultrice du Bassin de Thau. Elle mobilise aussi Romain Ntamack : le talentueux rugbyman toulousain est l’ambassadeur de la marque régionale Sud de France.

Soyons fiers de notre région, soyons tous Occitariens ! Être Occitarien, c’est vivre en Occitanie et manger des produits locaux, sains et de qualité, c’est montrer sa solidarité avec les producteurs régionaux. Nos emplettes sont nos emplois, réaffirme Carole Delga.
 
 

Cette campagne « Tous Occitariens » prolonge la plateforme web « solidarité-occitanie-alimentation ». Créée par la Région durant le confinement, elle permet de se faire livrer à domicile les produits « d’ici ». Le nouveau site web « Tous Occitariens » intègre cette plateforme, prolonge la formidable solidarité alimentaire et consolide les liens directs entre producteurs et consommateurs. Mi-juin, la plateforme mobilise environ 4 300 producteurs, commerçants, restaurateurs et traiteurs d’Occitanie.
Pour rejoindre le mouvement « Tous Occitariens », rien de plus facile : il suffit de s’inscrire par mail. En échange, vous recevrez une proposition hebdomadaire de menu occitarien. De quoi découvrir une gastronomie, fleuron de l’art de vivre et de la convivialité propre à l’Occitanie, « l’Occitalité ». 

En savoir plus

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon