Tests de dépistage du Covid-19 : une prise en charge à 100 %

Test sérologique ou de type RT-PCR, qui peut se faire dépister et où ? Quelle est la prise en charge ? Comment sont transmis les résultats ? Alors que la réalisation systématique de tests de dépistage dès que c'est nécessaire est indispensable à la lutte contre la propagation du virus, vous vous posez des questions. Service-public y répond.

Coronavirus, Corona, Sars-Cov-2, Virus

Qui peut se faire dépister ?

Les tests sérologiques ou de type RT-PCR (prélèvement nasal) sont prioritairement réservés aux personnes présentant un risque de contamination élevé :

  • celles qui présentent des symptômes du Covid-19 confirmés par un avis médical ;
  • celles qui sont identifiées comme ayant été en contact avec une personne contaminée ;
  • les résidents des structures d'hébergement collectif (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), établissements pénitentiaires...) et les personnels exerçant dans ces structures en cas de cas confirmés dans la structure.

Quelles sont les démarches à effectuer pour faire un test ?

  • Si vous présentez des symptômes du Covid-19 :
    une prescription médicale est obligatoire pour faire le test. Vous devez rapidement consulter votre médecin traitant. Si vous n'avez pas de médecin traitant, vous pouvez appeler le 0 800 130 000 (service et appel gratuits) pour être orienté vers un médecin généraliste.
    La consultation se déroule de préférence en téléconsultation.
    Si la suspicion d'infection est confirmée, le médecin vous remettra une prescription médicale pour réaliser un test de dépistage.
  • Si vous êtes identifié comme « cas contact » d'une personne contaminée (avec ou sans symptômes) :
    une fois informé de votre situation de « cas contact » par votre médecin traitant, par les services de l'Assurance maladie ou par l'Agence régionale de santé (ARS), vous devez prendre un rendez-vous dans un lieu de dépistage pratiquant le test. Il pourra vous être indiqué par votre médecin ou les équipes de l'Assurance maladie. La liste des laboratoires concernés est également disponible sur le site sante.fr .

Vous devrez ensuite vous présenter, sur rendez-vous et dans le respect des gestes barrières, au laboratoire avec :

  • une prescription médicale (sauf si vous êtes directement adressé au laboratoire par l'Assurance maladie ;
  • une carte Vitale ou une attestation de sécurité sociale ;
  • une pièce d'identité.

À partir du 28 mai 2020, ces tests sont pris en charge à 100 % par l'Assurance maladie.

En effet, un décret du 27 mai 2020 prévoit la prise en charge intégrale des tests, des actes et des prestations effectués dans les centres ambulatoires dédiés au Covid-19 jusqu'à six mois après la fin de l'état d'urgence sanitaire . Il en est de même pour la consultation réalisée suite au dépistage positif de l'assuré infecté, de la consultation de « contact tracing » ainsi que du test sérologique de recherche des anticorps au virus SARS-CoV-2.

  Attention : 

  • si le « cas contact » vit dans le même foyer que la personne contaminée, le test doit être réalisé dans un délai de 24 heures ;
  • si le « cas contact » ne vit pas avec la personne contaminée et qu'il ne présente pas de symptômes, le test doit être réalisé dans un délai de 7 jours après le dernier contact avec cette personne. En cas d'apparition de symptômes, le dépistage doit être réalisé sous 24 heures.

Dans les deux cas, le test est réalisé sans prescription médicale. Il suffit de présenter un document d'identité qui permet au laboratoire d'analyse de retrouver votre nom dans le répertoire de « cas contacts » transmis par les services de l'Assurance maladie.

Comment sont transmis les résultats ?

Ils sont transmis au patient et à son médecin soit :

  • par le laboratoire selon les modalités habituelles (plateforme numérique du laboratoire, téléphone, etc.) ;
  • par l'outil numérique Système d'information national de suivi du dépistage Covid-19 (SI-DEP) qui permet de suivre des patients diagnostiqués positifs et leurs contacts afin de lutter contre la propagation de l'épidémie. Il réunit automatiquement l'ensemble des tests réalisés par les laboratoires d'analyse. Il vous sera présenté par le laboratoire.

En cas de résultat négatif, il convient de continuer à observer rigoureusement les gestes barrières car vous restez exposé à un risque de contamination ultérieure. En effet, le test ne donne aucune information sur une éventuelle immunité du patient face au virus.

En cas de résultat positif , la prise en charge et la conduite à tenir vous seront expliquées. Le dispositif Contact Covid prendra ensuite le relais.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon