Les Aresquiers à Frontignan : les plages enfin réouvertes !

Ça y est, enfin le préfet de l’Hérault a administré le dossier de la Ville. Comme ailleurs, les plages qui rouvrent sont obligatoirement… dynamiques !

Frontignan - la Peyrade s’était retrouvée face à une incohérence lorsque le préfet avait au final fait le choix, le 16 mai dernier, de réouvrir les plages urbaines uniquement alors que la Ville avait sollicité une réouverture de ses plages en 3 temps, en lien avec les travaux menés par l’Agglo sur le Lido : tout d’abord la plage naturelle des Aresquiers, puis celles de la Bergerie, Grau et port rive Est et enfin la rive Ouest et l’Entrée (pour le 13 juin). Il aura fallu 10 jours pour voir une décision adaptée arriver... C’est désormais chose faite. Les habitants de Frontignan la Peyrade vont enfin pouvoir retrouver leur espace naturel favori. La plage naturelle des Aresquiers, située entre Les Tamaris et la limite communale avec Villeneuve-lès-Maguelone et la plage urbaine de la Bergerie à la rive Est du port sont à nouveau ouvertes à tous pour une occupation exclusivement « dynamique », tous les jours de 7 h à 20 h.

En effet, seules les pratiques sportives individuelles pédestres et nautiques y sont autorisées. Bronzette « statique », pique-nique, regroupements de plus de 10 personnes, tout comme les activités physiques collectives et autres jeux de ballon restent interdits. La consommation d'alcool et la vente à emporter ne sont pas plus autorisés. Sans oublier de respecter des gestes barrière, tout particulièrement les distanciations physiques.

Ainsi les accès aux plages sont à sens unique, afin d’éviter au maximum que les usagers ne se croisent. Seul l’accès réservé aux personnes à mobilité réduite situé aux Aresquiers se fait en double sens.

Une dizaine d’« ambassadeurs municipaux pour une plage sûre » sillonneront le littoral ce week-end et le prochain afin d’informer et de sensibiliser chacun à ces mesures.

La Ville a aussi mis en place une signalétique pour aider chacun à respecter l’ensemble des obligations et consignes.

A noter que le parking côté Ouest des Aresquiers reste fermé. Il faut, pour le moment, se garer sur le parking côté Est.

Vous avez dit "dynamique"  Et certains n'ont pas eu la patience d'attendre l'autorisation de la préfecture 

Spécificité locale

Pour favoriser plus largement la reprise des pratiques de sport santé, deux zones dédiées aux activités bien être (Yoga, Taïji, Qi Gong, Pilates…) sont également matérialisées et gérées en lien avec les associations et éducateurs sportifs, sur réservation auprès de la direction des sports de la Ville. L’une est sur la plage des Aresquiers, l’autre sur la plage rive Est du port.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon