CHU de Montpellier : reprise des consultations non urgentes

Après la téléconsultation préconisée et développée pendant la crise du Covid-19, les équipes du CHU de Montpellier se préparent à reprendre les consultations en présentiel pour la chirurgie, l'ophtalmologie et la dermatologie et  parallèlement à poursuivre la téléconsultation à partir du 11 mai 2020.

Déroulement des prochaines visites dans tous les secteurs de consultation du CHU

Des mesures de sécurité pour assurer la distanciation physique seront mises en place : venir avec un masque aux normes AFNOR, se déplacer seul, ou avec un accompagnant pour un enfant ou pour un adulte en situation de perte d'autonomie.

Prise en charge du patient en consultation ponctuelle, consultation en suivi ou en hospitalisation

La température sera prise systématiquement auprès de chaque patient avant la consultation afin de s'assurer que ce dernier ne présente aucun symptôme lié au Covid-19.

Chaque box sera nettoyé après chaque passage d'un patient afin de raccourcir les temps d'attente à l'accueil du CHU.

Quelques chiffres

Thomas Le Ludec, directeur général du CHU de Montpellier, a indiqué jeudi 7 mai  en conférence de presse qu'un seul des 700 tests Covid réalisés depuis le début de la semaine au CHU de Montpellier était positif, confirmant le recul de la progression de l'épidémie.

« Le confinement a eu un impact favorable,  a-t-il précisé. Nous continuons à être en veille active. »

En Occitanie, c’est plus de 7000 personnes qui ont été diagnostiquées positives au Covid-19.

Au CHU de Montpellier : 605 personnes ont été hospitalisées, et 58 sont décédées.

Les intervenants expliquent comment vos prochaines visites au CHU de Montpellier vont se dérouler à partir du 11 mai 2020.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon