Chambre des Métiers de l'Hérault, une cellule de soutien psychologique pour les artisans

Confinement - La Chambre des Métiers  et de l'artisanat de l'Hérault a pris part à l’élaboration d’une cellule psychologique pour aider les hommes et les femmes de l’artisanat en souffrance.


11 200 appels et 121 530 mails
Depuis le dimanche 1er mars, soit depuis 50 jours, votre CMA se mobilise pour répondre aux questions des artisans et pour les guider pour obtenir des aides.
Une cellule de crise est en place du lundi au vendredi de 9 h à 18 h. 04 67 72 72 03 - 04 67 72 72 27 - 04 67 72 72 29 - 04 67 72 72 31

Un numéro Vert  0 805 65 505 0 est mis en place dès le 4 mai 2020
Le bilan est impressionnant.
Au 27 avril, les agents CMA 34 ont réalisé 11 200 appels téléphoniques et généré 121 530 email. Au 4 mai, le chiffre de 12 000 appels téléphoniques montre que le besoin d’un interlocuteur, certes compétent, mais aussi ouvert au dialogue, est un besoin vital.

L’impact psychologique sur les artisans 

"Le contact humain nous paraît indispensable en ce temps de crise. " CMA 34

Ceux qui continuent de travailler mais dans des conditions difficiles, comme ceux qui doivent faire face à l’absence de trésorerie compte tenu de l’impossibilité de travailler. Nombreux se posent la question : comment vais-je m’en sortir ? A cela s’ajoutent des inquiétudes sur l’accès aux aides, ou encore des démarches anxiogènes auprès de banques pas toujours aidantes.

 "Mais, cela ne nous a pas paru suffisant car la période est d’une violence inouïe pour les chefs d’entreprise." souligne Christian Poujol, président de la CMA 34. 

Les principaux sujets abordés sont : l'accès au fond de solidarité, obtention de crédit auprès des banques, difficultés de trésorerie en raison des charges sociales et demandes sur les autorisations d’activité.

Retrouvez toutes les informations sur les mesures covid19 mises à jour tous les jours sur www.cma34-covid19.fr

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon