Plus d’investissements durables pour les habitants et les territoires

Ce jeudi 14 novembre, l’Assemblée plénière de la Région a débattu des orientations budgétaires 2020, qui affirment le maintien d’un haut niveau d’investissements, utiles aux habitants et aux territoires. Ont aussi été votés la création du Service public intégré de rénovation énergétique, le Plan d’actions pour l’économie circulaire, le Schéma régional biomasse et le dispositif « Innov’emploi modernisation ».

JPEG - 1.7 Mo

« C’est une étape primordiale, qui réaffirme nos priorités pour l’année à venir », souligne Carole Delga à propos du débat d’orientations budgétaires tenu par l’assemblée plénière de la Région ce jeudi 14 novembre au Parc des Expositions de Montpellier. « Notre premier combat, c’est l’emploi. Nos priorités vont au pouvoir d’achat des familles, à l’éducation et la formation, à l’économie, à des transports collectifs plus nombreux et moins chers. Nous voulons être toujours plus utile et proche des habitants d’Occitanie. Nous préparons l’avenir, avec la transition écologique et l’aménagement harmonieux du territoire.  »

Toujours un haut niveau d’investissement

« Nous maintiendrons un haut niveau d’investissement, le plus important de France par habitant  », affirme Carole Delga. L’évolution des dépenses de fonctionnement, maîtrisée, a été saluée par le préfet de région. Le recours à l’emprunt est raisonné et la capacité de désendettement de 4 ans est en-dessous de la moyenne des Régions.

« Le budget primitif 2020, dont le vote est prévu le 19 décembre, devrait tourner autour de 3,5 milliards d’euros. Il faut donner du sens à chacune de nos dépenses, pour le bien-vivre des habitants, martèle Carole Delga. Chaque euro dépensé est un euro utile. » Les investissements, autour de 1,2 milliard, traduisent les priorités régionales : ils vont profiter à la construction et la rénovation des lycées, à l’amélioration de l’offre ferroviaire avec 72 trains régionaux supplémentaires, aux infrastructures portuaires, à la transition énergétique, au soutien aux entreprises, à la formation… La Région Occitanie est la première de France avec 80 000 places de formation offertes aux demandeurs d’emploi. Le nombre d’apprentis, qui a gagné 16% depuis 2016, dépassera 40 000 au 1er janvier 2020.

Améliorer la qualité des formations

Engagée dans le Plan d’Investissement dans les Compétences, la Région veut faire faire un saut qualitatif aux formations. C’est pourquoi les élus régionaux ont adopté le dispositif « Innov’emploi modernisation » pour accompagner à partir de 2020 les organismes de formation et les centres de formation d’apprentis, en particulier dans la digitalisation. Ils seront conseillés par des prestataires référencés par la Région.

En savoir plus
Les autres volets du dispositif INNOV’EMPLOI : Volet expérimentation et Volet recrutement.

Avancer dans l’économie circulaire

Après une intense concertation, la Région adopte son Plan régional de prévention et de gestion des déchets, planifié sur 12 ans. A l’intérieur : le Plan régional d’actions pour l’économie circulaire, dans lequel la Région a une forte ambition. En 6 thématiques et 16 actions, il favorise l’éco-conception des biens et services, incite à l’utilisation de matières recyclées, à l’étude de nouveaux modèles économiques, notamment dans les univers du BTP et de l’alimentaire, soutient la recherche et les initiatives des territoires. La Région a déjà versé plus de 5 M€ d’aides à des projets d’économie circulaire.

SPIRE, pour accélérer la rénovation énergétique

 

JPEG - 182.2 ko

Avec l’ambition de devenir la première Région à énergie positive, la Région Occitanie lance SPIRE, le Service public intégré de la rénovation énergétique. 134 M€ y seront consacrés sur la période 2020-2024. Cela permettra de rénover 45 000 logements en 4 ans, et de réduire de 40% leurs consommations d’énergie. L’éco-chèque de la Région aidera notamment les habitants les plus modestes à rénover 36 000 logements. Déployé dès 2020, SPIRE s’appuiera sur les 24 Espaces Info Energie, les 11 plateformes territoriales de la rénovation énergétique, l’agence régionale de l’énergie et du climat AREC, qui mettra en place des financements.

Capable de séquestrer le CO2 et de se substituer aux énergies fossiles, la biomasse (forestière, agricole ou issue des déchets) participe à la lutte contre le changement climatique et alimente la transition énergétique. Le schéma régional Biomasse définit sur six ans des objectifs de développement, cohérents avec le Plan Régional de la Forêt et du Bois. La biomasse énergie doit contribuer à 20% au mix énergétique à l’horizon 2050, celui de la Région à énergie positive.

Lutter contre la pollution des ports en Méditerranée

JPEG - 888 ko

Pour améliorer la qualité de l’air dans les ports accueillant des ferries et bateaux de croisières (marché en pleine expansion), la Région demande le classement de la Méditerranée en zone ECA pour les émissions de polluants atmosphériques, une approche coordonnée des ports méditerranéens, et mobilise les ports de Sète-Frontignan (115 000 croisiéristes en 2018) et Port-Vendres (4 000 croisiéristes). Un diagnostic de l’impact du transport maritime sur la qualité de l’air est en cours à Sète et l’EPR Port Sud de France collabore avec Atmo Occcitanie, s’engage sur l’électrification des quais, participe au Plan Hydrogène vert avec le projet Green Harbour et développera des transports « propres » pour les passagers à terre.« Nous avons décidé de créer avec la Région Nouvelle-Aquitaine un syndicat mixte pour le retour du fret sur la ligne Auch-Agen  », lance la présidente de Région. Ces 64 km, dont 49 en Occitanie, sont fermés au trafic depuis plusieurs années, après de graves inondations. Les deux Régions demandent à l’Etat et SNCF Réseau d’organiser le transfert de la ligne ferroviaire vers le futur syndicat mixte, dont les élus ont approuvé les statuts. En 2017, les études et travaux pour la rénovation de la ligne avaient été estimés à 7,2 M€.

Solidarité avec les populations kurdes et syriennes

Face à la crise humanitaire subie par les populations du nord-est de la Syrie, l’assemblée régionale a décidé une aide de 100 000 € pour alimenter le fonds d’urgence pour le soutien logistique des équipements médicaux des hôpitaux locaux. Elle sera déployée avec le bureau de coordination de l’aide humanitaire des Nations Unies en Syrie, le Haut-Commissariat aux réfugiés et les ONG.

Développement Durable, Egalité femmes-hommes, demandez les rapports !

L’assemblée plénière a enfin été l’occasion de présenter les rapports 2018 sur le Développement Durable et sur l’Egalité femmes-hommes. A noter que la Région signera le 5 décembre la charte d’engagement du RESO (Réseau, égalité, une stratégie en Occitanie)

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

Exposition "L'aventure phocéenne" à Lattara

Du samedi 23 novembre 2019 au lundi 6 juillet 2020

"L'aventure phocéenne. Grecs, Ibères et Gaulois en Méditerranée nord-occidentale", exposition temporaire

C’est l’histoire de cette rencontre entre Grecs, Ibères et Gaulois que l’exposition se propose de mettre en récit, sur les territoires situés entre Nikaia (Nice) et Emporion  (Ampurias).

Au sein d’un parcours chronologique - du VIIIe - Ier s. av. notre ère - différentes thématiques permettront d’appréhender la réalité de ces interactions.
Navigations méditerranéennes, relations économiques, contacts culturels, fondation de colonies, dynamiques des comptoirs commerciaux et conflits armés seront ainsi illustrés par plus de 400 œuvres provenant de musées méditerranéens ...

» Beaux-arts/Expos