Panorama de la librairie en Occitanie

Au croisement de la culture et de l'économie, le secteur des librairies indépendantes représente 257 librairies et 81,6 millions d'euros de chiffre d'affaire dans la région Occitanie. 

Bien que de plus en plus de travaux s’intéressent aux retombées de la filière culturelle sur l’emploi et l’économie, cette dimension ne retient pas encore suffisamment l’attention. Pour disposer de données récentes et approfondies sur l’ensemble du réseau des librairies, l'agence mène des études sur le secteur comme l'édition 2019 des Chiffres-clés du livre en Occitanie. 

Avec 3 759 opérateurs, plus de 11 400 emplois et 137 millions d’euros par an, la filière du livre en Occitanie révèle une réelle dynamique culturelle en région

L'Occitanie s’affiche comme la 5e région la plus peuplée de France avec près de 5,830 millions d’habitants, répartis sur 13 départements (chiffre de l’INSEE 2016). Attractive, elle gagne 51 400 habitants par an en moyenne entre 2009 et 2014, soit l’équivalent d’une ville de la taille de Narbonne. Cet afflux a pour conséquence de stimuler la demande en biens et services culturels. Cependant, ce dynamisme démographique est freiné par un fort taux de chômage, supérieur à la moyenne nationale (10,5% en 2017). 

 
 
Dans le domaine du livre, qui n’échappe pas à la règle, les enjeux de formation restent alors cruciaux. Les métiers du livre représentent des postes à forte valeur ajoutée, qui se ne délocalisent pas : ils répondent à la logique de l’économie présentielle, à la fois richesse du territoire et reflet de son identité et de sa cohésion. 

L'économie des services apparaît fortement impactée par la saisonnalité, la région restant en grande partie une destination touristique à forte attractivité culturelle et festivalière. Librairies mais aussi médiathèque connaissent donc de nouveaux publics en été, ce qui les conduit à adapter leurs offres et capacités d'accueil. Les manifestations littéraires sont aussi touchées par ces aspects liés au calendrier.

Le maintien d’un réseau dense et diversifié de diffusion des livres est essentiel pour préserver la création éditoriale et contribuer aux grands équilibres de l’aménagement territorial. Les  points de vente du  livre doivent être soutenus car ils permettent de maintenir le maillage culturel territorial pour l’ensemble de la population, et de préserver la vitalité du commerce indépendant en centre-ville autant que dans les communes rurales.Pour réaliser ces chiffres-clés, l’équipe de la future agence du livre a adressé en 2016 des questionnaires aux éditeurs et aux libraires, extrait les données de l’Observatoire de la Lecture Publique (Service du Livre et de la Lecture du ministère de la Culture), établi des statistiques spécifiques pour les auteurs, la vie littéraire, le patrimoine et la médiation.

ANNUAIRE DES LIBRAIRIES

L’annuaire d’Occitanie Livre & Lecture recense les librairies installées en région.

Ce répertoire représente une véritable mine d'or et un outil indispensable pour le développement du réseau de la filière. Une des ressources essentielles pour renforcer les échanges interprofessionnels et favoriser les actions de coopération.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie