Novembre #Mois sans tabac : Inscrivez -vous !

Lancement de la 4ème édition du #Mois sans tabac soutenue par le Ministère des solidarités et de la santé et de Santé Publique France en partenariat avec l’Assurance Maladie. Ce rendez-vous annuel s’intègre dans la campagne de lutte contre le tabac instaurée depuis 2015 par le Ministère. Comme chaque année, les ARS et les ambassadeurs régionaux vont déployer le programme sur l’ensemble du territoire nationale et des départements d’outre-mer.

Le 8 octobre, l’Agence Régionale de santé de l’Occitanie et la CPAM ont invité la presse pour présenter l’opération #Mois sans tabac dans notre région. Etaient présents M. Pierre Ricordeau Directeur général de l’ARS, le docteur Anne Stoebner médecin tabacologue à l’Institut du Cancer de Montpellier (ICM), Mathieu Gourla ingénieur de recherche à Epidaure au département de l’ICM, et Laëtitia Goeau sous directrice chargée de la coordination de la gestion du risque Occitanie à l’Assurance Maladie.

30 jours sans tabac, 5 fois plus de chance d’arrêter définitivement

Afin de se préparer au sevrage tabagique, la campagne de sensibilisation commence dès le mois d’octobre. Tous les volontaires à l’arrêt du tabac sont invités à s’inscrire sur la plateforme pour bénéficier d’un accompagnement jour après jour et tout au long de l’année.

Se préparer est une étape essentielle afin de se donner toutes les chances d’y arriver. Pour relever le challenge, voici trois conseils de professionnels de santé spécialisés dans la dépendance à la nicotine. D’abord définir sa stratégie, certains fumeurs arrêtent du jour au lendemain, alors que d’autres consommateurs préfèrent s'arrêter progressivement, c’est plutôt vrai chez les femmes. Quoi qu’il en soit il faut arriver à ne plus allumer une cigarette à partir du 1er novembre. Puis, pensez à prévenir votre entourage car vous serez certainement irritable les premiers temps. Enfin, préparer votre domicile, jeter votre tabac et tous les accessoires liés, cendrier, briquet…

Depuis le mois d'octobre, Santé Publique France a démarré une large campagne de sensibilisation multi-canal avec des spots télévisés, une application et deux pages facebook de « Tabac infos service » pour obtenir de l’information, et la seconde avec un modérateur « #mois sans tabac Occitanie » pour faciliter l’accompagnement individuel. Également à votre disposition le 3989 service gratuit et coût d’un appel, pour contacter des tabacologues. Dans notre région, la communication s'organise par la distribution d’affiches et de kits d’aide à l’arrêt du tabac dans les 18 000 pharmacies de ville et de l’affichage dans les établissements et maisons de santé.

Le kit d’aide à l’arrêt du tabac contient un guide pour se préparer au sevrage, un fascicule pour se détendre avec des exercices de respirations, un agenda de 30 jours sur chevalet, et une roue évaluant vos économies dans le temps. Par exemple si vous fumiez un paquet par jour, et que vous avez arrêté il y a un an, vous avez économisé 3060 euros.

Depuis quelques années, différentes mesures ont été mises en place pour aider les fumeurs notamment la prise en charge des substituts nicotinique, leur prescription a été élargie afin de pouvoir les utiliser à long terme, ils ne sont plus limités à 150 euros par an. Cette mesure est rentrée dans le droit commun, prise en charge par l’assurance maladie et peut être complétée selon votre mutuelle. Autres mesures mises en place, le paquet neutre, l’augmentation du prix du tabac et des actions de mobilisation et de prévention.

La Lutte contre le tabac est un enjeu national de santé publique.

Le tabac tue 75 000 personnes en France sans compter les cancers et les pathologies liées au tabac, cardio-vasculaire et respiratoire. Depuis 2016, 580 982 personnes se sont inscrites sur la plateforme dont 55 631 en Occitanie. Il y a 1,6 millions qui ont arrêté leur consommation mais Il reste 13 millions de fumeurs. L’Occitanie se place troisième après les régions Provence-Alpes-Côte-D’azur et les hauts de France. En 2017, plus de 26 % des jeunes de 17 ans fument au quotidien dans notre région.

Depuis une quinzaine d’année il y a plus de mortalité et de complications liés au tabac chez les femmes que les hommes. Elles ont plus de mal à arrêter le tabac, la nicotine se dégrade plus vite dans le corps à cause des hormones. Les personnes qui fument le plus sont les chômeurs, les personnes peu ou pas diplômées, et celles qui perçoivent de faibles revenus ou en situation de précarité.

Pour s'inscrire sur la plateforme de Tabac Info Service : Les Occitans #MoisSansTabac

Comme le précise Tabac Info Service : "le parcours sera semé d'embûches mais la victoire n'en sera que plus admirable ! Alors, on se lance ?"

Carole, publié le 14 octobre 2019

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie