Visite de la Frégate Languedoc durant le week-end

Visites les 21 et 22 septembre 2019.

Le Languedoc est la troisième frégate anti-sous-marine du programme FREMM lancé par la France et l'Italie. Sa construction a débuté le 30 novembre 2011 aux chantiers DCNS de Lorient. Elle a été livrée à la Marine nationale française le 16 mars 2016 puis admise au service actif le 4 juillet 2017. 

Montpellier (Hérault) est la ville marraine de la FREMM Languedoc depuis le 15 juin 2016.

La frégate Languedoc est équipée de deux centrales de navigation inertielles SIGMA 40 créées par Sagem. Grâce à leur technologie Gyrolaser (Ring Laser Gyro), ces centrales inertielles offrent un très haut degré de précision et démultiplient l'efficacité des capteurs, des armements comme des moyens d'autodéfense du bâtiment.

Après plusieurs années de navigation avec un unique équipage, il est décidé de pourvoir le Languedoc d'un équipage B – incluant également un commandement en alternance – effectif à partir de septembre 2019 faisant de cette frégate la seconde à passer à un double équipage après l'Aquitaine deux jours auparavant. Le 14 avril 2018, la frégate participe aux bombardements de Barzé et de Him Shinshar en Syrie avec les États-Unis et le Royaume-Uni. La frégate Aquitaine n'ayant pu tirer ses missiles dans le temps imparti et l'Auvergne non plus, c'est finalement la frégate Languedoc qui effectue son baptême du feu en tirant trois MdCN dont c'est la première utilisation opérationnelle.

Source Wikipedia

Visites les 21 et 22 septembre.

Inscriptions en ligne avant le vendredi 20 à 12 h.

Quai d'Alger à Sète

Les frégates multi-missions (FREMM) sont des bâtiments polyvalents offrant des capacités opérationnelles ma­jeures. Elles bénéficient des dernières innovations tech­nologiques et peuvent mettre en œuvre le missile de croisière naval (MdCN), outil stratégique décisif permet­tant un tir longue portée de précision de la mer vers la terre.

Optimisées pour la lutte anti sous-marine, les FREMM peuvent agir dans tous les domaines de lutte contre des objectifs à terre ou contre des menaces asymétriques, mais aussi mener un combat de haute in­tensité en haute mer ou dans la zone littorale. Alliant en­durance, autonomie et haut niveau d’automatisation, elles constituent, avec leur hélicoptère Caïman Marine, une pièce maîtresse de la marine de demain.

Missions

Connaissance – Anticipation – Prévention – Protection – Intervention – Dissuasion

Équipement - Armement

4 diesels, 1 turbine à gaz 32 MW

4 tubes lance-torpilles de 324 mm pour torpilles MU 90

1 tourelle de 76 mm, 2 canons de 20 mm, 4 mitrailleuses de 12,7mm

8 missiles antinavire MM-40-EXOCET, système surface-air antimissiles à base de missiles Aster 15, missiles de croisière naval (MdCN)

2 radars de navigation, 1 radar de veille multifonctions,

1 sonar de coque, 1 sonar remorqué, 1 brouilleur,

Système de combat SETIS

Plate-forme et hangar pour hélicoptère et drone aérien

Caractéristiques

Longueur : 137 m

Largeur : 19,7 m

Déplacement : 6 040 tonnes

Vitesse : jusqu’à 27 nœuds sur TAG

Équipage : 108 marins

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

Exposition "L'aventure phocéenne" à Lattara

Du samedi 23 novembre 2019 au lundi 6 juillet 2020

"L'aventure phocéenne. Grecs, Ibères et Gaulois en Méditerranée nord-occidentale", exposition temporaire

C’est l’histoire de cette rencontre entre Grecs, Ibères et Gaulois que l’exposition se propose de mettre en récit, sur les territoires situés entre Nikaia (Nice) et Emporion  (Ampurias).

Au sein d’un parcours chronologique - du VIIIe - Ier s. av. notre ère - différentes thématiques permettront d’appréhender la réalité de ces interactions.
Navigations méditerranéennes, relations économiques, contacts culturels, fondation de colonies, dynamiques des comptoirs commerciaux et conflits armés seront ainsi illustrés par plus de 400 œuvres provenant de musées méditerranéens ...

» Beaux-arts/Expos