Une nouvelle action de Montpellier en faveur de l'environnement avec des cendriers de poche

Ce mercredi 28 août, depuis le café Le Riche sur La Comédie à Montpellier, Valérie Barthas-Orsal a lancé une nouvelle campagne en faveur de l'environnement et de la propreté à Montpellier.


La déléguée au maire, Vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole et déléguée à la Prévention et valorisation des déchets et à la Propreté de l’espace public, a présenté le troisième dispositif de distribution gratuite des cendriers de poche auprès des buralistes mis en œuvre par Montpellier Méditerranée Métropole en partenariat avec la Chambre syndicale des Buralistes de l'Hérault - Montpellier.

25 000 cendriers de poche chez les  115 buralistes de la Métropole

« On ne jette pas son mégot par terre, car le mégot met 12 ans à se dégrader, et sa cellulose se fragmente en micro particules avec autant de composants chimiques : mercure, arsenic, plomb... », insiste l'élue métropolitaine. Et inévitablement  ces déchets finissent par polluer les cours d'eau et la mer ! Cela suffit car on les retrouve dans l'estomac des animaux marins »

En glissant dans sa poche le cendrier de poche troisième génération, avec ce dispositif, Montpellier espère lutter efficacement contre ce fléau.

Les 25 000 cendriers de poche seront distribués avec un flyer rappelant les enjeux environnementaux et les bons gestes à acquérir. « Il s’agit de notre troisième génération de cendriers de poche,  », précise la vice-présidente de la Métropole : « En 2015, nous avions lancé un premier modèle, puis un second en 2016, distribué sur les festivals, les animations, ou encore la Foire de Montpellier… Aujourd’hui, nous en sommes à la troisième génération ». Un modèle plus gros, pour mieux répondre aux observations des usagers.

A ses côtés, Mme Marie-Thérèse Dechaume, Présidente de la Chambre Syndicale des Buralistes de l'Hérault-Montpellier ajoute « Nous sommes ravis de travailler ensemble et espérons que les clients vont les prendre et ne pas jeter leur mégot par terre. ».

Depuis mardi 27 août, des corbeilles à papier compactantes,  connectées et à capteur solaire

Dans le cadre du plan propreté de la métropole de Montpellier, son engagement écologique va plus loin encore.

Une initiative parmi d’autres prévue dans le cadre du plan propreté de la métropole de Montpellier. La collectivité va tester l’efficacité de ces poubelles autonomes installées sur trois sites : Comédie, Triangle et parc Planchon : « Nous avons travaillé avec l’entreprise Nicollin qui nous a confirmé qu’il faut jusqu’à 7 passages par jour pour vider les poubelles de l’Esplanade et Triangle », complète l’élue : « Avec ce dispositif, la collecte devrait être plus efficace ».

Coût de l'opération : 15 000 € à la métropole

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie