Les joutes et la Saint-Louis, on se prépare

Chaque année à la fin août, pendant six jours et six nuits, la Ville fête la Saint-Louis. Unie autour de cette tradition qui fonde son identité, la cité vit à l’heure des joutes de Sète et des chevaliers blancs de la tintaine. La 277e édition a lieu du jeudi 22 au mardi 27 août 2019. 

Une fête qui s’est enrichie

Pour que les Sétois puissent profiter pleinement de la Saint-Louis, la Ville de Sète a revivifié cette fête en initiant depuis quelques années de nombreuses innovations : retransmission en direct sur grand écran, site internet, tribune supplémentaire, ouverture de bars-à-quai autour du cadre royal et dans les ruelles du cœur de ville, hommage aux Sétois célèbres. De quoi créer une belle fête attendue par tous et toutes.

Une tradition vivante au cœur de Sète

Chaque année à la fin août, les fêtes de la Saint-Louis embrasent la Ville et Sète vibre avec les chevaliers du canal au son des tambours et des hautbois. Forte de plus de 350 ans d’existence, cette fête traditionnelle à la gloire de Louis XIV, fondateur de la ville, et des joutes nautiques languedociennes, rassemble des dizaines de milliers d’aficionados autour du cadre Royal. Fidèles au même protocole depuis des siècles – valse des barques, défilés, habits traditionnels – toutes les générations s’affrontent dans le cadre Royal, jusqu’au point d’orgue du lundi : le tournoi des poids lourds où est couronné le suprême vainqueur de la Saint-Louis. Chaque année, un artiste sétois signe l’affiche qui sert à illustrer la Saint-Louis. Pour cette 277e édition, c’est Gilles-Marie Dupuy qui a été choisi. Retrouvez le dossier de présentation de l’affiche en cliquant sur ce lien ci-dessous.

L'affiche de la Saint-Louis 2019

Un peu d’histoire… 

Sète est né un 29 juillet 1666, sous les auspices des joutes nautiques languedociennes. Mais jusqu’à la fin de l’Ancien Régime, les célébrations de la Saint-Louis se réduisent à une modeste fête en l’honneur du Roi Soleil. Interrompues par la Révolution, elles reprendront en 1806. C’est le maire de Sète, Emile Doumet, qui prend l’initiative en 1853 de donner un peu de lustre à cette fête locale, pour répondre à la création de la ligne de chemin de fer Cette-Toulouse, et à l’afflux "d’étrangers” qui viennent assister au tournoi de joutes du dimanche. La fête prendra toute son ampleur au début du XXème siècle. Elle s’enrichit de corsos nautiques, de concerts, de courses cyclistes tandis que se déroulent, devant des milliers de spectateurs, des combats de joutes homériques sur le canal Royal. Concerts, défilés des jouteurs, spectacles, tournois des boules carrées, traversée de Sète à la nage… animent aujourd’hui cette grande fête.

Joutes de Sète : décryptage d’une culture

– Les tournois sont effectués sur des barques de joutes menées par un équipage de 8 ou 10 rameurs. Ils sont précédés d’un défilé des jouteurs, tous vêtus de blanc.

– Les deux jouteurs, juchés sur la tintaine des barques, la poitrine protégée par le pavois, un bouclier en bois, et tenant une lance à la main, tentent de se faire tomber lorsque les bateaux se croisent.

– La tintaine, c’est quoi ? Il s’agit d’un plancher à environ 2m au-dessus de l’eau où est placé le jouteur. Ce dernier dispose sur son plancher de cale-pieds qui lui permettent de résister au choc.

– Les tournois se déroulent par catégorie et la Saint-Louis s’ouvre par les joutes des plus petits sur chariots. La catégorie reine ? Les “lourds” qui s’affrontent le lundi pour clôturer la compétition.

– La joute nautique a été reconnue en France comme un sport en 1960 mais la pratique, bien que physique, reste avant tout un folklore indissociable de l’identité sétoise.

Les chansons de la Saint-Louis

Que serait la Saint-Louis sans ses musiques ? Hautbois et tambours accompagnent chaque défilé de jouteurs. Sur l’eau, après La Louise qui fait valser les barques, Le salut des jouteurs qui fait tournoyer les lances, c’est La charge, morceau héroïque du répertoire musical sétois, qui est joué pendant la passe. La musique de la Saint-Louis passe aussi par les chansons entonnées par Le Rescatore au micro au milieu d’un cadre Royal bondé. Dont les très célèbres Marchés de Provence de Gilbert Bécaud. Un moment à découvrir dans la vidéo ci-dessous.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

Exposition "L'aventure phocéenne" à Lattara

Du samedi 23 novembre 2019 au lundi 6 juillet 2020

"L'aventure phocéenne. Grecs, Ibères et Gaulois en Méditerranée nord-occidentale", exposition temporaire

C’est l’histoire de cette rencontre entre Grecs, Ibères et Gaulois que l’exposition se propose de mettre en récit, sur les territoires situés entre Nikaia (Nice) et Emporion  (Ampurias).

Au sein d’un parcours chronologique - du VIIIe - Ier s. av. notre ère - différentes thématiques permettront d’appréhender la réalité de ces interactions.
Navigations méditerranéennes, relations économiques, contacts culturels, fondation de colonies, dynamiques des comptoirs commerciaux et conflits armés seront ainsi illustrés par plus de 400 œuvres provenant de musées méditerranéens ...

» Beaux-arts/Expos