Montpellier : deux nouvelles actions commerciales pour revitaliser le centre-ville

Lancement de l'opération des Happy Hours pour redynamiser les commerces du centre-ville tous les jeudis soir

Ce jeudi 4 juillet 2019, sur le site de la Chambre de commerce et d'industrie du centre-ville de Montpellier, Hötel Saint-Côme,  en présence de Véronique Pérez, adjointe au maire de Montpellier en charge des affaires économiques, du commerce et de l'artisanat de la mairie de Montpellier Métropole, Jean-Marie Sevestre vice-président de la CCI Hérault délégué au Commerce, au tourisme et à la culture de la ville de Montpellier et André Deljarry président de la CCI Hérault, ont lancé officiellement un double événement non sans avoir rappelé la nécessité de revitaliser le centre-ville montpelliérain, « La périphérie ne peut exister que s'il y a un centre-ville fort et attractif » a martelé André Deljarry.

 

Cent commerçants déjà mobilisés dans l'Ecusson à Montpellier

D'ici quinze jours, quelques 300 commerçants rejoindront la centaine de commerçants qui actuellement participent à l'opération "Happy Hours" pour développer leurs activités, des commerçants référencés dans l’application Destination Hérault. C'est donc un double événement engagé par plusieurs partenaires. « Une application mobile pour mieux vivre l’Hérault grâce à des parcours shopping et découverte.
Le rôle de la CCI est bel et bien d’accompagner les commerçants dans cette approche multicanal des comportements d’achat en leur proposant des outils marketing digitaux innovants qui leur permettent de se démarquer. »

Ce qu'il faut retenir

"Happy Hours", tous les jeudis à partir du 4 juillet au 1er août 2019 de 18h à 20h avec en prime l'offre de 2 heures de parking gratuit dans les parkings Foch-Préfecture, Arc de Triomphe, Gambetta, Corum, Comédie, Pitot, Arceaux.

Destination Hérault : téléchargez dès maintenant l’application sur l’AppStore ou Google Play pour découvrir en quelques clics les pépites et les bons plans de Montpellier, et les villes de Sète et Béziers pour un lancement à la rentrée.


Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie