Printemps des Comédiens 2019, la 33e édition

Du 31 mai au 30 juin 2019
Domaine d'O à Montpellier

Depuis 33 ans, le Printemps des Comédiens n'a cessé d'attirer le public, tous les publics.

Chaque année, le succès du Printemps des Comédiens ne se dément pas, l'an passé, il accueillait quarante mille spectateurs ;  il a vu passer dans ses premières années Peter Brook et, plus récemment en 2017, Ariane Mnouchkine.

Plus de trente spectacles pour cette édition, une bonne centaine de représentations 

« Dans le cadre extraordinaire du Domaine d'O, la programmation s'adresse à tous avec des spectacles venus de l'Europe entière pour un public diversifié », souligne son directeur Jean Varela. Le printemps des Comédiens 2019 a voulu célébrer l'effervescence du théâtre en Europe, de la musique et de la danse en accueillant les metteurs en scène les plus prestigieux, les maîtres du théâtre d'aujourd'hui comme l'Allemand Frank Castorf, l'Anglais Simon McBurney, le Suisse Thom Luz et la jeune création française. ».

Cette année, Dostoïevski d’abord. Crime et châtiment  n’a certes pas été conçu pour le théâtre. Mais Nicolas Oton a tiré de ces pages une poignante, une saisissante représentation de la culpabilité.  Proust, ensuite. Lui non plus n’a pas écrit pour le théâtre. Mais à Bellorini rien d’impossible. Hier Les Misérables, aujourd’hui La Recherche du Temps PerduWajdi Mouawad, enfin. Lui écrit pour la scène, bien sûr. A mots fiévreux, à grandes brides. Le directeur du Théâtre National de la Colline a, avec Tous des Oiseaux, brassé tout ce qu’il aime : le passé, le présent, les langues qui se croisent – allemand, hébreu, anglais, arabe - les lieux qui se superposent, les thématiques qui s’emboîtent…

Du Bourgeois Gentilhomme avec les musiciens du Louvre à Tchekhov

Alors Isabelle Adjani chez Cyril Teste du 12 au 15 juin ou Jérôme Deschamps sous le bonnet de M. Jourdain ? Wajdi Mouawad ou Pascal  Rambert ? Lescot ou Gosselin ? Tchekhov vu par Simon McBurney ou le Don Juan revisité par Frank Castorf ? Cirque ou théâtre ? Rires ou émotions ? Plaisirs de la découverte ou valeurs confirmées ? Ou tout cela à la fois ? 

Pour un public le plus large possible

Sous la pinède, du théâtre de texte, de sens, des spectacles du cirque, des arts de la piste et de la musique, le public intergénérationnel se côtoie et se transmet cette passion du spectacle vivant d'année en année.

Programme 2019 en pdf

Téléchargez le calendrier horaires de tous les spectacles du festival pour pouvoir enchaîner vos spectacles

Pour accéder à la billetterie

Renseignements : 04 67 63 66 67

Tramway Ligne 1 station “Malbosc” : la solution pour venir au Printemps des Comédiens (station “Velomag”). Allo TaM : 04 67 22 87 87

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

Exposition "L'aventure phocéenne" à Lattara

Du samedi 23 novembre 2019 au lundi 6 juillet 2020

"L'aventure phocéenne. Grecs, Ibères et Gaulois en Méditerranée nord-occidentale", exposition temporaire

C’est l’histoire de cette rencontre entre Grecs, Ibères et Gaulois que l’exposition se propose de mettre en récit, sur les territoires situés entre Nikaia (Nice) et Emporion  (Ampurias).

Au sein d’un parcours chronologique - du VIIIe - Ier s. av. notre ère - différentes thématiques permettront d’appréhender la réalité de ces interactions.
Navigations méditerranéennes, relations économiques, contacts culturels, fondation de colonies, dynamiques des comptoirs commerciaux et conflits armés seront ainsi illustrés par plus de 400 œuvres provenant de musées méditerranéens ...

» Beaux-arts/Expos