34 Tours : musiciens, le Département peut vous aider

34 Tours est un dispositif d’accompagnement organisé en partenariat avec Le Sonambule à Gignac (lieu pivot du dispositif), La passerelle à Jacou, la communauté de communes Lodévois et Larzac, La Cigalière à Sérignan, le Théâtre Albarède à Ganges.

Ce dispositif a pour objectif d’aider la professionnalisation des groupes héraultais de musiques actuelles,  au travers du développement scénique et de la structuration du projet.

INSCRIPTION JUSQU'AU 22 MARS 2019

34 Tours

Les musiques actuelles constituent une des pratiques les plus répandues sur l’échiquier musical héraultais. Du rock à la chanson, des musiques traditionnelles au jazz, ce domaine spécifique et très créatif est assez large pour qu’on y accorde une attention particulière.

Notre action de soutien au développement des artistes en voie d’émergence se fait à travers le programme et la manifestation 34 Tours.

La sélection

Les groupes sont sélectionnés par un jury composé des partenaires du dispositif. Les groupes postulants doivent répondre à des critères précis :

  • exister depuis au moins deux ans avec une équipe artistique stable
  • travailler à une démarche de professionnalisation active
  • avoir un répertoire original rodé d’au moins 45 mn (reprises exceptées)
  • avoir donné une dizaine de concerts dans l’année écoulée et une vingtaine depuis sa création
  • posséder un enregistrement d’au minimum 4 titres
  • avoir une structure associative support localisée dans l’Hérault, la vie musicale du groupe doit y être significative.

Les groupes sélectionnés lors des précédentes éditions :

  • 2017 : Athénaïs (folk pop), Oceanic Memory (rock indé), Bololipsum (electro), My Favorite Horses (rock indé), Huck (rock), Louis Guiyoule (soul folk). 
  • 2016 : Fabulous Sheep (rock) ; Ndobo-emma (folk/soul), Aywa (world fusion), Ethioda (ethio-jazz), Kursed (rock), Paper Boat Sailors (indie folk)  2015 : Olly Jenkins (folk), Dab Rozer (rap), The Neighborhood (rock), Eve & the travelers (folk)
  • 2014 : Julien Fortier (chanson) et Perfect Hand Crew (hip hop / grime)
  • 2013 : Heart of wolves (ex Jabberwocky - folk) et Tana 1 the pocket philharmonic (swing)
  • 2012 : Scotch & Sofa (chanson pop), Muhadib (rock indé), Kussay & the smokes (blues/hip hop)
  • 2011 : ÖfÖ AM (stoner instrumental, Reverso Mecanic (rock pop), Fausta (folk rock) et Mr. Blackstone (folk rock pop)
  • 2010 : Andromakers (pop électro) et Iaross (chanson française)
  • 2009 : Skeleton Band (folk/rock) et Club (rock indé)
  • 2008 : Cobson (pop rock indé) et Méphisto (rock)
  • 2007 : Hypno5e (métal expérimental) et Moshpit (digital hardcore)
  • 2006 : Brazùk (chanson jazz) et Trash Aka L (rock électro)
  • 2005 : Marvin (trio rock énergique) et No Named Family (roots reggae)

L'accompagnement

 

Chacun des groupes sélectionnés pourra bénéficier de :

  • Résidences personnalisées : 2 groupes sélectionnés, dont les projets sont les plus avancés, seront encadrés par un intervenant spécialisé pendant 6 jours. Chaque groupe travaille sur la scène du Sonambule à Gignac durant les mois de septembre et octobre selon les axes de développement établis lors du diagnostic. Ces axes sont validés conjointement par les groupes et les organisateurs. Cette phase de travail scénique est réalisée entièrement en fonction des besoins des groupes. Le choix de l’intervenant se fait au cas par cas. C’est pourquoi il est important de bien définir les axes de travail qui semblent prioritaires au groupe.
  • Formation théorique : un cursus de formation adapté aux besoins des 2 groupes lus plus avancés sera proposé par Illusion & Macadam. Sur le même principe que la résidence, cette partie formation théorique plus développée qu’auparavant sera établie à la carte.
  • Résidences coaching scénique simple : 4 groupes bénéficieront de résidences de 3 jours sur la base d’un coaching scénique simple. Ces résidences se dérouleront dans des lieux partenaires : La Cigalière à Sérignan, La Passerelle à Jacou, la communauté de Communes Lodévois-Larzac et un autre lieu en cours de validation
  • Une aide/conseil au projet personnalisé : suivi de l'avancée de leur projet

La diffusion : un festival de 2 jours au Sonambule à Gignac

La diffusion des groupes sélectionnés en résidences longues se fait sous la forme d'un festival aux côtés de groupes nationaux ou internationaux. Ces concerts sont organisés au Sonambule à Gignac à l'issue des résidences. Les groupes feront la 1ère partie de têtes d'affiches en novembre.

En savoir plus :

DOSSIER DE CANDIDATURE - INSCRIPTION JUSQU'AU 22 MARS 2019

Cette opération a pour objectif d’aider la professionnalisation des groupes héraultais de musiques actuelles au travers du développement scénique et de la structuration du projet et de la diffusion.

6 groupes seront accompagnés pour l’édition 2019.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes