Halles Laissac, élection d'un des plus beaux marchés

2e Concours du plus beau marché de France 2019 : Montpellier se positionne

Les Halles Laissac, "un des plus beaux marchés de France" ont été sélectionnées. Du 11 mars au 9 avril 2019, il faudra départager le plus beau marché régional avant un vote national organisé par TF1 et l'initiateur du concours Jean-Pierre Pernaut.

Ouvertes depuis le samedi 1er décembre 2018 au public, elles représentent un équipement structurant de la ville de Montpellier, le véritable pivot d'un circuit commercial dans un secteur en plein renouveau entre la gare, le futur MoCo – Montpellier Contemporain et l'Écusson au patrimoine architectural emblématique. Elles viennent ainsi compléter le circuit marchand que constituent la rue de la Loge, la Grand'Rue Jean Moulin, le boulevard du Jeu de Paume et la rue Saint-Guilhem.

La sélection régionale pour départager les plus beaux marchés de nos départements

Sont en lice pour défendre les couleurs du Languedoc, les halles de Sète et le marché de Ganges et de Lunel dans l'Hérault, le marché de Nîmes, de Sommières et d'Uzès dans le Gard élu plus beau marché de France pour représenter notre région mais placé 4e lors du scrutin national 2018 remporté par Sanary-sur-Mer dans le Var, les halles de Narbonne et le marché de Carcassonne dans l'Aude, le marché de Florac en Lozère, autant de produits du terroir mis à l'honneur.
Aller plus loin : https://www.facebook.com/TF1/videos/596206587473034/?t=6

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon