Commission permanente : focus sur les principales aides votées en faveur de l'Hérault

Commission permanente : focus sur les principales aides votées en faveur de l'Hérault

 Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a réuni le 21 février à Toulouse les élus de la Commission permanente, afin de voter un ensemble d'aides pour les 13 départements du territoire. Zoom sur les principaux projets (liste non exhaustive) du territoire héraultais, bénéficiant du soutien de la Région.

210 dossiers ont été examinés par les élus de la commission permanente ce jeudi 21 février

ECONOMIE

Cheffe de file en matière de développement économique, la Région a déployé un nouveau panel d'interventions adaptées aux différentes étapes de développement des entreprises. Dans le cadre du dispositif « START'OC PROcess » qui a pour objectif de soutenir les startups dans leur lancement commercial, 50 000€ ont été accordés à la SAS BROWSE AND GO (Baillargues), la SAS ELIUM TECH (Montpellier), Magic Pallet (Béziers), la SAS ODESYO (Montpellier), la SAS PEPSIA (Pérols), la SAS AGILITATION (Montpellier), la SAS AQUATECH INNOVATION (Montpellier) et TEOOLA PRO (Béziers).

Dans le cadre du « Contrat Expertise », LUNDI MATIN reçoit une aide régionale de 24 000€ pour son programme de développement. D'autre part, le « Contrat Export », qui accompagne sur 24 mois un programme de développement export mis en œuvre par les TPE/PME du territoire, permet à CLOUD IS MINE, ELA INNOVATION et PIKCIO SERVICES de bénéficier de 100 000€ d'aide et à QUALTERA SAS de bénéficier de 41 700€.

Concernant le « Contrat Innovation », la Région attribue une aide de :

-          98 000€ à DEVINNOVA pour le développement du patch MyAngel NeuroSigns pour la détection des troubles neuro-vasculaires et respiratoires,

-          94 500€ à FOCUSSIA pour la réalisation d'un projet d'innovation stratégique,

-          90 700€ à NOVAGRAY pour le développement d'un logiciel d'automatisation,

-          88 000€ à la SAS VOXAYA pour la réalisation d'un projet d'innovation stratégique,

-          50 000€ à CHRYSALIS pour la réalisation du projet 365 METRICS,

-          49 000€ à la SAS NAUTICSPOT pour la réalisation de capteurs dédiés aux ports de plaisance,

-          39 000€ à NAMAE CONCEPT pour la réalisation du projet Namemybusiness. 

D'autre part, la Région soutient la compétitivité des filières et notamment la filière fruits et légumes. Ainsi, la SA COFRUID'OC MEDITERRANEE reçoit 156 300€ d'aide régionale pour trois recrutements et du conseil stratégique. 

Le « Pass Commerce de proximité » permet quant à lui, l'aménagement d'un commerce sur la commune de Puissalicon (aide régionale de 15 500€) et le « Contrat croissance de proximité » permet à TRENQUIER TERRASSEMENT de bénéficier d'une aide de 27 600€ pour l'acquisition d'une pelle mécanique nouvelle génération et à ETS MECABEL de bénéficier d'une aide de 62 700€ pour l'acquisition de matériel. Le « Contrat Transmission-Reprise » soutient à hauteur de 40 000€ la reprise de l'entreprise La boucherie du Lez à Montpellier ; à hauteur de 25 000€ la reprise du garage Couturier à Clermont-l'Hérault ; et à hauteur de 100 000€ (avance remboursable) la reprise de l'entreprise Serrano à Villeneuve-lès-Maguelone.

En matière de recherche appliquée aux entreprises, la Région incite les chercheurs à participer au « renforcement de projets européens de recherche avec les entreprises » (REPERE). Dans ce cadre, la Région attribue une subvention de 80 000€ à l'Université de Montpellier et plus particulièrement au laboratoire IATE pour le projet européen GLOPACK, coordonné par le laboratoire Ingénierie des Agropolymères et Technologies Emergentes (IATE) de l'Université de Montpellier, associant 3 établissements de recherche publique et 13 entreprises européennes, dont 2 PME régionales, FURST-PLAST (Gard) et TAGEAO (Hérault). Pour mener à bien ce projet, la Commission européenne a attribué à l'Université de Montpellier une subvention de plus de 790 000€. Ce projet a pour objectif de proposer à l'échelle pré-industrielle des matériaux d'emballages alimentaires biodégradables issus de sous-produits agricoles ou agroalimentaires, des emballages actifs pour améliorer la conservation des aliments sans ajout d'additifs et des bio-capteurs couplés à des étiquettes RFID permettant de suivre l'état de fraîcheur et de maturité du produit tout au long de la chaîne logistique. Le financement REPERE permettra la mise en œuvre d'emballages actifs dans des conditions réelles pour les produits tels que les fruits et légumes frais ou fromages fermentés, ainsi qu'un suivi du comportement de ces emballages.

 

Par ailleurs, le projet européen CALVADYM, porté par le laboratoire Biocommunication en Cardio-Métabolique de l'Université de Montpellier associe l'entreprise RD Néphrologie basée à Montpellier. Pour mener à bien ce projet, la Commission européenne a attribué une subvention de près de 263 000€ à l'Université de Montpellier. Ce projet a pour objectif de développer des outils bio-informatiques dans le but de diagnostiquer et de traiter le syndrome cardio-rénal qui atteint le cœur, les vaisseaux et les reins. La Région attribue une subvention de 45 000€ à l'Université de Montpellier.

Enfin, dans le cadre de son dispositif de soutien à l'économie circulaire, la Région attribue 69 300€ à Fibrosud Sofi Groupe pour le développement d'une filière de valorisation des téléphones portables ; 16 800€ à la communauté de communes du Minervois au Caroux pour une étude d'optimisation du service public de gestion des déchets ; et 11 300€ à la Société d'Exploitation de l'Entreprise Bessière pour l'achat d'un concasseur pour le traitement de déchets recyclables.

LOGEMENT & LYCEE / PLAN DE SOUTIEN AU BTP

 

La Région continue d'accompagner la création de logements sociaux dans l'Hérault. Une enveloppe globale de 398 000€ pour l'Hérault vient d'être votée. Exemples d'opérations soutenues :  

-          155 000€ pour la création de 72 logements sociaux, rue Dominique Larrey à Montpellier,

-          86 000€ pour la création de 40 logements sociaux, rue Favre Castor à Montpellier,

-          62 000€ pour la création de 28 logements sociaux, rue de la Madeleine à Montpellier,

-          26 000€ pour la création de 12 logements sociaux, rue des cheminots à Frontignan,

-          21 000€ pour la création de 10 logements sociaux, rue de la Carriérasse à Montady.

 

La Région poursuit par ailleurs son programme de travaux dans les lycées publics : 5 M€ ont été attribués au lycée Henri IV à Béziers pour continuer les travaux de restructuration et 500 000€ pour les travaux de rénovation de la chaufferie du lycée Paul Valéry à Sète.

 

Dans le cadre de la démarche « 1ère Région à énergie positive d'Europe », la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée soutient le développement d'énergies renouvelables sur le territoire. Exemples de projets soutenus :

-          la réalisation d'une boucle d'eau tempérée et de pompes à chaleur pour la production de chaleur et de froid pour l'opération Ode 2 à la mer à Pérols, portée par Energie du Sud : aide de 158 400€,

-          l'équipement d'une toiture photovoltaïque sur des bâtiments de la Ligue de Protection des Oiseaux à Villeveyrac, portée par la SAS THAU ENERGIES CITOYENNES : aide de près de 6 000€ (appel à projets Energies coopératives et citoyennes 2016),

-          la réalisation d'une étude de faisabilité, portée par l'association LES COWATTES, pour créer 9 installations photovoltaïques en ombrière et sur toiture sur des bâtiments publics des communes de Vérargues, Saint Christol, Lunel-Viel, Saturargues et Saint Séries (appel à projets Energies renouvelables coopératives et citoyennes 2017) : aide de 17 500€,

-          la rénovation énergétique d'un bâtiment public à Valros pour la création d'un centre culturel et créatif : aide de 50 000€.

 

La Région attribue par ailleurs une aide de 100 000€ à la communauté de communes du Pays de Lunel pour la création et l'aménagement d'une voie verte entre Lunel et Marsillargues.

VITALITE ET ATTRACTIVITE DES TERRITOIRES & PLAN DE SOUTIEN AU BTP

 

La Région soutient la mise en accessibilité des bâtiments publics et attribue ainsi par exemple, 50 000€ pour la mise en accessibilité de l'ancienne usine textile de Premian ou 37 500€ pour la mise en accessibilité de la maison de loisirs créatifs de Frontignan.

La Région soutient également la création d'espaces associatifs et/ou mutualisés, attribuant par exemple 100 000€ pour la création d'une maison des associations à Balaruc-le-Vieux et 100 000€ pour la construction d'un espace multi-activités à Valros.

En faveur de l'aménagement et la requalification des espaces publics, la Région attribue par exemple :

-          240 000€ pour l'aménagement du square Schuman et du parvis de la mairie et l'aménagement de la place aux fruits et de la traversée de la rue de la République à Bédarieux,

-          144 500€ pour la requalification des places du Planol (tranche 1) et des entrées de ville du bourg-centre de Clermont-l'Hérault,

-          120 000€ pour la requalification des espaces publics du centre du village (2e tranche) de Lespignan,

-          100 000€ pour la requalification du cœur de ville à Boujan-sur-Libron.

Par ailleurs, dans l'objectif d'un aménagement équilibré du territoire, la Région soutient des projets de création de maisons et de centres de santé pluri-professionnels afin de maintenir et développer un égal accès aux soins de proximité dans les territoires déficitaires ou menacés de désertification médicale. Dans ce cadre, la Région attribue 130 000€ à la commune de Puisserguier, pour la création d'une maison de santé pluri-professionnelle.

SPORT

 

Dans le cadre du plan de soutien au BTP et à l'emploi, la Région mobilise des aides pour la construction et la rénovation d'équipements sportifs. Exemples :

-          210 000€ pour les travaux de mise en conformité du stade de la Méditerranée à Béziers,

-          83 000€ pour la construction d'un espace mutualisé à Balaruc-le-Vieux,

-          32 600€ pour la réhabilitation des vestiaires du stade synthétique et de l'enceinte clôturée à Gignac,

-          30 000€ pour la rénovation et la mise aux normes des vestiaires du complexe sportif d'Aniane.

La Région soutient également l'organisation de manifestations sportives sur le territoire. Elle attribue notamment 300 000€ pour l'organisation du championnat d'Europe masculin de volley du 12 au 18 septembre 2019 à Montpellier et 40 000€ pour diverses manifestations sportives à Roquebrun, Agde, Sète, Bouzigues, Saint-Mathieu-de-Tréviers, Clermont-L'Hérault, Balaruc-les-Bains...

« Le + » : Un pôle service vélo bientôt disponible à Montpellier

Montpellier Méditerranée Métropole a sollicité le soutien financier de la Région pour la réalisation d'un « pôle service vélo », incitant à l'usage combiné train + vélo, autour du Pôle d'Echange Multimodal de la gare Saint Roch (participation de la Région au PEM : 17,6 M€).

La Région a voté une aide de 140 000€ pour ce projet de pôle service vélo qui consiste à construire un bâtiment de 400 m2 à proximité immédiate de la gare (sous le pont de Sète), comprenant :

- un lieu d'accueil des usagers, avec des services complémentaires tels que gonflage des pneus, zone technique pour l'entretien, casiers individuels...

- une offre de consigne à vélo, dimensionnée pour 450 places, en priorité destinée aux usagers intermodaux pendulaires du PEM.

70% de ces places seront banalisées, 30% seront numérotées pour les abonnés.

La livraison de ce pôle service vélo est prévue pour l'été 2020.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon