OENOTOUR : Le Département Hérault récompensé par les Iter Vitis Awards

Mardi 20 novembre, le Département de l’Hérault a été récompensé pour le concept inédit de l’OEnotour de l’Hérault. Cette initiative départementale invite les visiteurs à découvrir tout le territoire, les paysages, les événements culturels, les activités de sport et de plein air, à partir de domaines viticoles sélectionnés pour la qualité de leur accueil.

oenoCapture

Le Président du Département Kléber MESQUIDA était présent avec Claude BARRAL, Vice-président délégué à l’économie et au tourisme, au Palais des Congrès de Paris lors des Assises de l’oenotourisme pour recevoir ce prix qui salue la démarche de l’OEnotour. Le trophée était remis par Didier CUJIVES, Président d’Iter Vitis France, Hervé NOVELLI, Président du Conseil Supérieur de l’Oenotourisme et Christian MANTEI, Directeur général d’Atout France.

#ITER VITIS AWARDS
Ce concours valorise les initiatives oenotouristiques privées et publiques pour dynamiser les territoires viticoles sur le plan environnemental, accessibilité, culturel, sportif… Sur les 28 dossiers retenus pour leurs actions et réalisations innovantes, le jury a sélectionné 5 lauréats, dont l’OEnotour de l’Hérault dans la catégorie structure publique.
 
« La vigne, c’est l’identité héraultaise ! Cette récompense souligne l’importance du projet de l’OEnotour pour la mise en valeur de notre patrimoine viticole et plus largement pour notre territoire. » Kléber MESQUIDA, Président du Département 
 
« Cet Iter Vitis Awards apporte à l’OEnotour de l’Hérault une notoriété et un rayonnement supplémentaire : c’est une fierté ! » Yvon PELLET, conseiller départemental délégué à la viticulture et à l’Observatoire viticole
 
« Ce concours témoigne de l’intérêt croissant pour l’oenotourisme ! 2ème département viticole de France et 4ème département touristique, l’Hérault a tout pour devenir une destination oenotouristique leader en Europe ! »
Claude BARRAL, conseiller départemental vice-président délégué à l’économie et au tourisme
L’association Iter Vitis Awards est un réseau de destinations, de professionnels, d’acteurs économiques, culturels, touristiques, d’institutions ainsi que d’établissements de recherche et de formation dont le but est de générer une dynamique autour de la reconnaissance des éléments du patrimoine viticole et de leur valorisation. www.itervitis.fr
 
#OENOTOUR DE L’HÉRAULT
 
"L’OEnotour capitalise sur tous ses points forts du territoire héraultais, la viticulture, les paysages, les traditions, les activités culturelles et de pleine nature…
Ces atouts sont valorisés dans 59 caveaux-étapes situé sur les 515kms de route de l’OEnotour. Pour goûter à l’art de vivre héraultais, allier dégustation de vins et découverte de paysages époustouflants, conjuguer convivialité et expériences sportives ou culturelles, mêler gastronomie et sensations insolites, s’émerveiller des richesses patrimoniales : il suffit de sélectionner son parcours sur oenotour.herault.fr ! Le site est disponible en anglais, danois, néerlandais, espagnol et français. Une carte OEnotour a également été éditée en anglais. En 2019, le Guide du Routard publiera l’OEnotour de l’Hérault, premier guide de l’éditeur consacré à une destination oenotouristique."

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes