Bilan des vendanges positif en 2018

Prévisions de vendange pour le bassin viticole Languedoc-Roussillon – octobre 2018, un Millésime prometteur  pour une majorité des producteurs

Alors que les vendanges sont désormais terminées dans l'ensemble du bassin, le bilan est satisfaisant avec des situations toutefois très contrastées pour les volumes récoltés.

Si la qualité organoleptique et sanitaire de la vendange inspirent l'optimisme, les volumes récoltés sont extrêmement variables. Dans les secteurs à bonne alimentation hydrique qui ont échappé à la grêle et aux dégâts de mildiou, la production est généreuse et souvent supérieure aux attentes. Par contre, dans les secteurs grêlés, dans les vignobles de coteaux ayant souffert de la sécheresse en fin d'été ainsi que dans les parcelles où le mildiou n'a pas pu être bien contrôlé, les volumes récoltés sont faibles à très faibles, certaines parcelles ravagées par le mildiou n'ayant pas été vendangées.

Dans la majorité des situations, l'absence de stress hydrique a favorisé un grossissement régulier des baies et une bonne maturité combinée à un état sanitaire très satisfaisant. Il en résulte des vins majoritairement bien équilibrés, fruités et très prometteurs en termes qualitatifs que se ce soit en blanc, rosé ou rouge.

tableauCapture

Le volume estimé de récolte est de 12,6 millions d’hectolitres, niveau supérieur à la moyenne des 5 derniers millésimes.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon