1ère édition de la journée « Portes ouvertes des ateliers d'artistes en Occitanie »

Ce dimanche 18 novembre 2018

 

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée lance, ce dimanche 18 novembre, les « portes ouvertes des ateliers d'artistes » sur l'ensemble de son territoire. Lors de cette journée près de 300 lieux accueilleront le grand public sur l'ensemble de la région. L'occasion de découvrir le travail de sculpteurs, plasticiens, vidéastes, photographes ou designers à travers leurs laboratoires de création.

 L'Occitanie, possède un vivier de talents remarquable : il s'agit de la 3ème région française en densité d'artistes plasticiens qui vivent et travaillent sur son territoire. Avec cette journée, la  Région souhaite justement valoriser cette richesse artistique, en facilitant sa promotion auprès du plus grand nombre. L'enjeu est de proposer une approche différente de la création contemporaine en infiltrant ces lieux secrets et fantasmés où l'œuvre prend forme. Dans un contexte de proximité propice à l'échange, le public pourra rencontrer les artistes, voir leurs œuvres, découvrir le processus de création et ainsi saisir l'atmosphère unique de chaque atelier.

 « La Région souhaite promouvoir son territoire et les talents qui le composent, c'est le sens de la journée « Portes ouvertes des ateliers d'artistes ». Elle vous permettra de découvrir la création contemporaine, sous toutes ses coutures, au sein de l'espace de travail singulier. L'intimité de l'atelier constitue sans doute le meilleur endroit pour écouter les artistes parler de leur passion et de leur savoir-faire. C'est aussi une manière de diversifier l'accès à une offre artistique. Plus de culture pour tous et sur l'ensemble du territoire: voilà des valeurs auxquelles je suis particulièrement attachée », a déclaré Carola Delga, présidente de la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée.

 L'ensemble des artistes professionnels, en art contemporain et implantés sur le territoire régional, ont été invités à participer à la journée. Cette manifestation est née suite à 9 mois de concertation avec les acteurs du territoire, afin d'établir la nouvelle stratégie régionale culture et patrimoine 2018-2021, adoptée en décembre dernier. Dans ce cadre, la Région a porté, conjointement avec l'Etat, une démarche de Schéma d'Orientation pour le Développement des Arts Visuels (SODAVI), coordonnée par le réseau Air de Midi.

 Retrouvez les 65 ateliers dans l'Hérault et sur l'ensemble du territoire régional : www.laregion.fr/jpo-ateliers-artistes

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes