Prévention des incendies de forêt

 Prolongation de la période d ’interdiction d ’emploi du feu jusqu ’au 15 octobre 2018

Après un début d’été peu propice au développement des incendies, la sécheresse s’est installée au cours du mois d’août et s’est aggravée en septembre sur l’ensemble du département. Le dessèchement de la végétation et l’absence de précipitation prévue à court terme, couplés à des épisodes de fort vent, favorisent depuis une semaine le développement d’incendies sur des surfaces de plus en plus importantes.

Le risque d’incendie de végétation devient ainsi très élevé pour la première fois depuis le début de l’été. En conséquence, le préfet de l’Hérault a décidé de prolonger jusqu’au 15 octobre 2018 la période d’interdiction de l’emploi du feu à l’intérieur et à moins de 200 mètres des bois, forêts et garrigues .

Il est rappelé que le brûlage des déchets verts de parcs et jardins (déch ets de tonte, feuillages, branchages issus d’élagage de haies...), demeure interdit sur l’intégralité du département au titre de l’article 84 du Règlement sanitaire départemental. Le non - respect de l’interdiction de l’emploi du feu expose son auteur à des poursuites pénales.

En cas d’incendie, même involontaire, des amendes pouvant aller jusqu’à 150 000 € ainsi que des peines d’emprisonnement peuvent être prononcées. Des dommages et intérêts peuvent être réclamés.

Si vous avez connaissance d’un départ de feu, contactez sans délai les sapeurs - pompiers au 18 ou 112 pour faciliter les conditions d’intervention des services de lutte contre l’incendie.

Toutes les informations sur : http://www.herault.gouv.fr/Politiques - publiques/Agriculture - foret - et - developpeme nt - durable/Foret/Prevention - des - forets - contre - les - incendies

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon