L'Antigone des associations vous présente leurs activités

Pour choisir ses activités de l'année, le public montpelliérain est invité à l'Antigone des associations qui offre un vaste choix pour bouger, découvrir, rencontrer, partager, se divertir ou se cultiver.

Dimanche 9 septembre 2018, de 9h à 19h, se déroulera depuis la Place du Nombre d'Or et jusqu'au quai du Pirée, la 38eédition de l'Antigone des Associations.

Avec 1 200 associations présentes, l'Antigone des Associations, organisée par la Ville de Montpellier, célèbrera la richesse et la diversité des associations montpelliéraines et l'ensemble de ses bénévoles.

La Ville et la Métropole seront présentes dans un village commun, place de Thessalie, afin d'aller à la rencontre des habitants, leur expliquer le fonctionnement de leurs compétences et les informer des services proposés par les collectivités.

A partir de 8h30, Philippe SAUREL, Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, accompagné de l'équipe municipale, visitera l'ensemble des stands.

Pendant la durée de l'événement, la circulation sera fermée dans les rues Léon Blum , Poséidon et sur l'avenue du Pirée depuis l’aéroport international à la place Jean Bene.

Par mesure de sécurité, les 11 points d'entrée seront filtrés et 60 agents de sécurité seront présents au filtrage pour une vérification des sacs, et la gestion des entrées des personnes dans le périmètre.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon