Rentrée 2018 : un esprit sain dans un corps sain

En 6ème, tous les élèves bénéficient d’un « coupon sport » de 14€ pour financer leurs licences UNSS. 

sport de pleine nature dans le Caroux 

Elève en 6ème A au Collège les Aiguerelles à Montpellier, Meryl pratique les arts du cirque, la voltige et l’escalade. « Ici, notre spécialité, c’est l’escalade ! Ca nous apprend le goût de l’effort  On grimpe en salle les lundis et mardis soirs, et sur falaise le mercredi après-midi. ». Au printemps, Meryl s’est rendue en classe verte dans le Caroux, ce massif qui a accueilli les plus grands alpinistes comme Demaison, Charlet et Terray. Le Département y a équipé 500 voies d’escalade : des rochers écoles, des voies sportives et des grandes voies en terrain d’aventure dont beaucoup dépassent les 300 mètres : « On n’a pas vu de mouflons mais on s’est régalé ! »

Son professeur d’EPS, Yves Cardin, se dit exigeant sur les règles de sécurité : « L’escalade, c’est un peu l’école de la vie. Pour avancer en toute sécurité, il faut être vigilant et respecter les règles. C’est ce qui permet, ensuite, de prendre du plaisir. Notre objectif : amener tout le monde au sommet ! ».

« En 2018, nous avons consacré 11 M d’€ pour construire des nouvelles salles de sport, subventionner les licences UNSS, et accompagner les projets portés par les enseignants, comme les rencontres sportives ou les classes vertes. » 

Marie Passieux, Vice-présidente à la jeunesse, aux sports et aux loisirs, Présidente d’Hérault Sport

Pas moins de 34 activités sont proposées par les associations sportives des collèges et lycées héraultais.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon