La Rentrée scolaire 2018 - 2019 avec la Région

Carole Delga : « La Région agit pour faire de la rentrée en Occitanie la moins chère de France »

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a présenté ce matin, au lycée Joffre de Montpellier, l'ensemble des actions menées par la Région en faveur des 530 000 lycéen.nes, apprenti.es et étudiant.es d'Occitanie, aux côtés de Kamel Chibli, vice-président de la Région en charge de l'Education et de la Jeunesse.

La présidente de Région s'est ensuite rendue à Bédarieux et Béziers pour inaugurer d'importants travaux de restructuration menés dans les lycées Fernand Léger et Henri IV.  

http://www.datapressepremium.com/rmdiff/2984/_ANT6289.JPG

 « Notre objectif est clair : faire en sorte que la rentrée en Occitanie soit la moins chère de France », a réaffirmé ce matin Carole Delga. « Avec l'ensemble des aides rassemblées sur la Carte Jeune Région, nous permettons aux lycéens, apprentis et à leur famille d'économiser 400€ par an. La gratuité des manuels scolaires et du 1er équipement professionnel, l'accès facilité à un ordinateur, les aides spécifiques pour les apprentis, sont autant de mesures concrètes pour alléger le coût de la rentrée. »

 Côté transports scolaires, dont la Région a désormais la compétence, la présidente de Région a souligné les mesures prises par la Région dès cette rentrée pour soutenir là aussi le pouvoir d'achat des familles (plafonnement de l'abonnement à 90€ par an, maintien de la gratuité dans les départements où elle était en vigueur...).

Carole Delga a également rappelé que l'Occitanie est la Région de France qui investit le plus pour sa jeunesse : « Avec un investissement de 1380€ par lycéen.ne chaque année, nous sommes sur la 1ère marche du podium au niveau national. Nous poursuivons notre politique volontariste de construction et de rénovation de nos lycées pour offrir à nos jeunes des établissements innovants, durables et proches de chez eux. En 2 ans nous avons ouvert 5 nouveaux lycées, dont un à cette rentrée, et engagé la construction de 5 autres établissements qui seront achevés d'ici 2022 notamment à Sommières, Gignac et Cournonterral », a rappelé Carole Delga.

 La présidente de Région a poursuivi son déplacement à Bédarieux, pour inaugurer le nouveau bâtiment génie civil et administratif du lycée Fernand Léger et visiter le chantier de rénovation en cours. Au total, la Région aura investi plus de 28 M€ pour restructurer intégralement l'établissement. A l'occasion de sa visite, Carole Delga a annoncé le soutien financier de la Région pour la construction d'un nouveau cinéma en périphérie de la ville, porté par la commune de Bédarieux.

 A Béziers, Carole Delga a ensuite inauguré la restructuration de l'Hôtel Lagarrigue du lycée Henri IV. La Région a mené cette opération emblématique, d'un coût de 6,5 M€, afin d'harmoniser l'organisation de l'établissement qui était initialement implanté sur deux sites.

 Ces deux établissements font partie des 186 lycées publics labellisés « Lycée numérique » par la Région Occitanie. Ce label permet à tous les élèves entrant en 1ère année d'être équipés gratuitement par la Région d'un ordinateur portable - loRdi - pour un usage pédagogique en classe.

 Cette année, la Région Occitanie / Pyrénées consacre près de 1,3 Mds d'€ pour l'éducation, la formation, l'enseignement supérieur et les transports scolaires.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon