39 jeunes de l’Hérault membres du nouveau conseil Régional des Jeunes d’Occitanie

Le 9 juin dernier Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, et Kamel Chibli, vice-président de la Région en charge de l’Education et de la Jeunesse, ont installé les 158 membres du nouveau Conseil Régional des Jeunes d’Occitanie à l’Hôtel de Région de Toulouse.

iccoCapture

Parmi ces 158 jeunes venus de toute la région, 39 jeunes de l’Hérault ont été désignés pour un mandat de 2 ans par la Région (Liste ci-dessous). Ils pourront ainsi représenter leur territoire et faire entendre leur voix pour la construction d’un projet régional collectif.

Dès 2016, la présidente de Région s’était engagée à créer un nouveau Conseil Régional des Jeunes ayant vocation à être un espace et un outil d’expression citoyenne, de concertation et de proposition, dédié aux jeunes d’Occitanie. Agés de 15 à 29 ans, les membres du CRJ ont été désignés par tirage au sort, parmi près de 1 200 candidatures, en respectant des principes de parité femmes-hommes, de représentativité des territoires et de diversité des parcours.

 Son fonctionnement est basé sur une dimension présentielle, avec des réunions plénières, mais aussi sur une dimension numérique à travers le « site jeune » et en interaction avec la plate-forme citoyenne dont la Région souhaite se doter en 2018.

 La séance d’installation du 9 juin aura permis aux jeunes conseillers de se rencontrer, d’échanger et de travailler sur les cadres d’intervention et d’animation du CRJ qu’ils souhaitent mettre en place. A cette occasion, ils ont également réfléchi aux sujets sur lesquels ils souhaitent travailler (alimentation, orientation, logement, transport,…) et faire des propositions qui seront ensuite soumises aux conseillers régionaux de la Région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée. Ils se retrouveront le 10 novembre 2018 à Montpellier pour formaliser ces propositions, et poursuivre leur travail de réflexion sur les sujets qu’ils auront préalablement choisis.

Listes des jeunes de l’Hérault membres du CRJ :

ARMAC Mel, 24 ans apprenti.e (Montpellier)

BARANEC Mélanie, 19 ans étudiant.e (Montpellier)

BELTRA Laurie, 20 ans étudiant.e (Montpellier)

BOSSO Laetitia, 18 ans étudiant.e (Béziers)

BOULOGNE Sandra, 28 ans apprenti.e (Le Triadou)

CASALS Elena, 18 ans lycéen.ne (Montpellier)

CAYRON Yoann, 27 ans en situation d'emploi (Montpellier)

CLAVAUD Thalia, 15 ans lycéen.ne (Montpellier)

DESROZIER Pascal, 17 ans lycéen.ne (Magalas)

DIN MBEDI Lenny, 19 ans étudiant.e (Lunel)

GILLET Camille, 16 ans lycéen.ne (Lodève)

GUILLOT Léa, 18 ans en service civique (Montpellier)

HERTZ Camille, 18 ans lycéen.ne (Saint-Georges-d’Orques)

HUILLERY ANTERRIEU Ange, 17 ans lycéen.ne (Lacoste)

KARAGUS Kylian, 15 ans lycéen.ne (Castries)

KERRIOU Taina, 18 ans étudiant.e (Montpellier)

LALLEMENT Quentin, 18 ans lycéen.ne (Servian)

LAUR Lina, 16 ans lycéen.ne (Montpellier)

LOPEZ Océane, 18 ans étudiant.e (Saint-Thibéry)

MALFRAY Thomas, 18 ans étudiant.e (Montpellier)

MARTINEZ Cédric, 18 ans lycéen.ne (Sète)

MURAT Ondine, 20 ans étudiant.e (Montpellier)

NOEL Benjamin, 17 ans lycéen.ne (Saint-Bauzille-de-Putois)

OLIVE Arthur, 18 ans étudiant.e (Montpellier)

OUISS Driss, 26 ans étudiant.e (Montpellier)

PELISSOU Arianna, 15 ans lycéen.ne (Béziers)

PLOUVIEZ Sara, 16 ans lycéen.ne (Béziers)

REYMOND Sophie, 22 ans étudiant.e (Lodève)

ROBERT Clément, 16 ans lycéen.ne (Rosis)

RODRIGUEZ Chavéta, 16 ans lycéen.ne (Le Bousquet d’Orb)

SANCHEZ RADOUANE Elias, 18 ans étudiant.e (Montpellier)

SORIANO Nathan, 15 ans lycéen.ne (Bessan)

SRIHA Inès, 19 ans étudiant.e (Olonzac)

TEBIB Priscillia, 21 ans autre (La grande-Motte)

TEFENKGI Angela, 17 ans lycéen.ne (Juvignac)

TOMAS Inès, 15 ans lycéen.ne (Montpellier)

VIGO Jean, 29 ans en situation d'emploi (Montpellier)

VILLEPOU Florian, 23 ans en service civique (Montpellier)

ZANCHIELLO Nathan, 17 ans lycéen.ne (Montpellier).

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon