L'association des Maires du département de l'Hérault

Christian Bilhac, Maire de Perret, élu en janvier 2018 Président de l'AMF34 en remplacement de Kleber Mesquida, tenait ce 29 juin une conférence de Presse pour présenter les grandes lignes de son action, Horizon 2020, une nouvelle dynamique.

Une Directrice à temps plein est recrutée, de nouveaux outils apparaissent pour permettre la mise en œuvre de nouvelles actions et préparer les élections municipales de 2020: 

 La communication:
- un nouveau site internet  http://www.assomaires34.fr/
- l'utilisation de nouveaux supports de communication (la lettre de l'AMF34) et des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Google +).

Le développement de Partenariats, la poste, Enedis, Caisse d'épargne, Sdis, Orange, vient compléter les partenariats déjà en place avec l'état, la Région Occitanie, le Département de l'Hérault, FRTP, Pôle emploi, CDG34, CFMEL.

Le 1er salon des Maires, des élus locaux et des décideurs publics de l'Hérault, qui se tiendra ce 4 octobre au Parc des expositions de Béziers avec 70 stands et un millier de visiteurs attendus.

Maire d'une commune rurale de presque 900 habitants, Christian Bilhac n'oublie pas la force de cette ruralité. Son premier rôle est d'être à l'écoute de tous les Maires de l'Hérault qu'il soit élu du littoral, de la montagne, d'une commune rurale ou d'une grande ville, un Maire expérimenté ou un nouvel élu et ce quelle que soit sa sensibilité politique, il bénéficiera de la même écoute et de la même considération.
L'AMF34 s'est doté d'un centre de formation très utilisé - 50 réunions par an - et très apprécié par les Maires du département.

 Vice Président de l'AMF, Christian Bilhac n'oublie pas le rôle de l'AMF dans notre nouvelle Assemblée Nationale qui compte, contrairement aux précédentes, peu de Maires: il faut expliquer sans cesse...

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon