La Fête de l’OEnotour célèbre le terroir et le savoir-faire héraultais !

Trophées Vincoeurs et saveurs 2018

Jeudi 28 juin, la Fête de l’OEnotour a rassemblé de nombreux amateurs de vin et de gastronomie dans les jardins de l’Hôtel du Département à Montpellier. Les Trophées Vincoeurs et saveurs qui récompensent des professionnels innovants de la viticulture, de l’agriculture, de la pêche, de la conchyliculture et les artisans de bouche, ont également été remis aux 5 lauréats.


L’ensemble du Jury, les nominés, les lauréats et Kléber MESQUIDA réunis sur la scène dans les jardins de l’Hôtel du Département.    

Les 5 lauréats ont reçu une oeuvre originale en marbre de Saint-Pons-de-Thomières. Le Jury, présidé par Audrey Imbert, Conseillère Départementale en charge de la Conchyliculture et de la pêche, a également remis une médaille à chaque nominé de cette 8ème édition des Trophées Vincoeurs et saveurs.

5 LAURÉATS VINCOEURS ET SAVEURS

Pour cette nouvelle édition des Trophées vincoeurs et saveurs, 13 nominés avaient été sélectionnés pour leur audace et leur créativité. Les 5 prix ont été décernés à :

Bernard Morin, du Comité départemental de la randonnée pédestre de l’Hérault, a reçu le trophée Agritourisme pour les oeno-randos, ces 15 itinéraires à la découverte des paysages viticoles héraultais.

Un trophée remis par Claude Barral, Vice-président au développement économique et au tourisme.

Jean-Luc Falip, Vice-Président délégué à l’aménagement rural, viticulture, agriculture, pêche et forêt, décerne à Robert Rumeau de Valdora le Trophée Audace, pour le projet de mise en vivier des dorades, afin de valoriser ce produit de pêche artisanale. Un projet sétois unique en France et en Europe, soutenu par André Lubrano du Cépralmar.

Remis par Jean-Luc Malicorne, Président du CIVAM Bio 34, le Trophée Marketing a récompensé Jean-Luc Mazas du Domaine de Belle Dame à Mireval pour sa démarche Oenotourisme pour tous, pour laquelle il a aménagé sa boutique pour qu’elle puisse accueillir les personnes en situation de handicap, mais aussi créer des étiquettes en braille.

Yvon Pellet, Conseiller départemental en charge de la viticulture et de l’Observatoire viticole, remet un prix spécial du Jury à Victor Combes pour les Buffets fermiers 34, des repas made in Hérault élaborés pour des événements !

Un autre prix spécial du Jury a été attribué à Christophe Prodel et Clément Avias de la boulangerie Des rêves et du pain à Montpellier. Meuniers et boulangers, ils fabriquent des pains traditionnels à base de farine 100% naturelle. Un trophée remis par Catherine Valgalier, Présidente de la Confédération générale de l’Alimentation en détail de l’Hérault.

LA FÊTE DE L’OENOTOUR

Caveaux-étapes de l’OEnotour, producteurs locaux ou encore offices de tourisme étaient réunis sur un marché représentant les 6 grandes destinations de l’Hérault.

Vincoeurs_Saveurs_534.jpg

Haut-Languedoc & Vignobles, Béziers Canal du Midi, Pays Coeur d’Hérault, Pays de Thau & Pays de Pézenas, Pic Saint-Loup Cévennes et Montpellier Petite Camargue : environ 3000 visiteurs ont pu se régaler avec les meilleurs produits et vins du terroir héraultais.

Une dégustation dans une ambiance conviviale et swing : l’Hippocampus Jass Gang et les formations de danse Montpeul’swing et Swing Jammerz ont su créer l’ambiance !

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon