Prix d'Ecriture 2018 Claude Nougaro

Carole Delga : « Ce Prix d'Ecriture est une belle illustration de ce que nos jeunes sont capables de réaliser »

Carole Delga, présidente de la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, et Dominique Salomon, vice-présidente en charge de la Culture, accompagnées des deux parrains de cette 12ème édition Richard Seff et Lionnel Astier, ainsi que des membres du jury, ont récompensés, ce soir, les lauréats du Prix.

nougCapture

 Depuis la création du Prix d'Ecriture Claude Nougaro en 2006, le nombre de participants n'a cessé d'augmenter. L'édition 2018 enregistre une participation record avec près de 520 candidatures : 422 pour la catégorie « Fiction », 40 pour la catégorie « Scénario », 14 pour la « Bande dessinée » et 41 pour la « Chanson ».

A l'occasion de cette cérémonie, organisée en présence d'Hélène Nougaro, la femme de l'artiste, et pour la première fois à Montpellier, 16 lauréats, 6 filles et 10 garçons, ont été distingués, soit quatre dans chacune des quatre catégories. Chaque lauréat, en plus du trophée et de la tablette numérique qu'il a reçu, bénéficiera d'un soutien et d'un accompagnement spécifique et adapté pour la valorisation de leurs œuvres :

-          Les lauréats du prix Découverte participeront à un séjour culturel et littéraire à Barcelone au printemps 2019 ;

-          Les 1ers Prix Tremplin bénéficieront d'un accompagnement personnalisé par des professionnels, autour de l'œuvre primée ;

-          Un accompagnement sera proposé aux lauréats de la catégorie « Chanson », pour retravailler ou améliorer leur production (réécriture, présence scénique, accompagnement musical-composition...). Le 1er Prix Tremplin de cette catégorie aura par ailleurs l'opportunité d'enregistrer en studio ses œuvres ainsi que de repartir avec le pressage d'un CD ;

-          Côté littérature, les quatre nouvelles distinguées lors de cette 12ème édition seront compilées dans un recueil unique, qui sera publié à l'automne prochain. Leurs auteurs participeront également aux ateliers du Prix du Jeune écrivain à Muret en juillet 2018.

 Les lauréats de la catégorie « Chanson » 2017 ont ainsi eu l'opportunité de se produire dans les festivals régionaux tels que les Déferlantes, Détours de Chant et le Festival Alter Echo. Lors de la cérémonie de remise de prix, le lauréat Tremplin 2017 de la catégorie « Chanson » a, par ailleurs, offert un spectacle au public présent.

 « Je suis très heureuse de voir que cette année encore, les candidatures ont été nombreuses et riches. Depuis 12 ans maintenant ce sont pas moins de 4 000 jeunes qui ont candidaté. La Région est fière de proposer année après année, un espace de choix pour faire entendre ces voix. Ce Prix est l'occasion de découvrir les talents de demain mais aussi d'encourager les jeunes à cultiver le goût pour l'écriture. Cette année encore des textes pleins d'imagination et de poésie, des œuvres fortes ont été proposés. La relève de Claude Nougaro est là ! Je suis fière de cette jeunesse qui a encore démontré une belle passion et une créativité exceptionnelle. C'est une chance pour l'avenir de notre Région Occitanie Pyrénées Méditerranée », a notamment déclaré Carole Delga.

 Cet événement a également été l'occasion de faire découvrir ou redécouvrir une facette inédite de l'artiste toulousain, Claude Nougaro, à travers une exposition de dessins et manuscrits, intitulée « Et me voici ! ». Cette dernière avait été lancée en 2006, avec le soutien de la Région.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon