Motards en colère ce samedi 14 avril

Contre le projet de la limitation de vitesse à 80 km/h sur le réseau routier secondaire, un nouveau rassemblements de motards, de poids lourds et d'automobilistes est organisé par la Fédération des Motards en colère de l'Hérault - FFMC 34 - dans le cadre d'une mobilisation nationale.

Le rendez-vous  est fixé au Rieucoulon à St Jean de Védas le samedi 14 avril 2018 à partir de 9h00 pour un départ à 10h00 pour une manifestation de tous les usagers de la route.

Journée d'action des motards en colère de l'Hérault en février dernier, avenue Clémenceau à Montpellier

Ce rassemblement a pour but de dénoncer la limitation de vitesse à 80km/h, mais aussi la politique de répression routière en agitant une soi disant sécurité routière.

L'itinéraire est le suivant :

- de St Jean de Védas départ par la D612 (N112) vers Mireval, Vic la Gardiole, Mireval, Frontignan, Sète; direction Balaruc le Vieux par N300, puis Bouzigues par D613 (N113), puis Mèze, Marseillan par D51, Agde, Vias D612(N112), Portiragnes, Villeneuves les Béziers.
- Arrivée  rue Poséidon, à Villeneuve les Béziers pour rejoindre le 2e convoi à 13h, direction de la Sous Préfecture de Béziers par la D612(N112),
- puis la D28 Av Pierre Verdier, Allée Paul Ricquet, Place Charles de Gaulle. Visite de la Sous Préfecture, dépôt d'une demande de rendez-vous avec le Sous Préfet, remise d'un courrier.
- A 14 h, les deux groupes rejoindront Lodève : Sortie de Béziers par l'Avenue Jean Moulin, route de Pézénas, direction Lodève par A75.
Retour sur Montpellier par l'A750 et arrêt du collectif devant la Préfecture de l'Hérault. 

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon