Jours de grève à venir à la SNCF : les dates concernées

 L'intersyndicale des cheminots annonce une grève SNCF du 3 avril au 28 juin 2018, au rythme de « deux jours sur cinq », pour un total de 36 jours.

Train rapide

Quelles dates ?

  • En avril
    Les mardi 3 et mercredi 4 ; les dimanche 8 et lundi 9 ; les vendredi 13 et samedi 14 ; les mercredi 18 et jeudi 19 ; les lundi 23 et mardi 24 et les samedi 28 et dimanche 29.
  • En mai
    Les jeudi 3 et vendredi 4 ; les mardi 8 et mercredi 9 ; les dimanche 13 et lundi 14 ; les vendredi 18 et samedi 19 ; les mercredi 23 et jeudi 24 et les lundi 28 et mardi 29.
  • En juin
    Les samedi 2 et dimanche 3 ; les jeudi 7 et vendredi 8 ; les mardi 12 et mercredi 13 ; les dimanche 17 et lundi 18 ; les vendredi 22 samedi 23 et les mercredi 27 et jeudi 28.
    Attention : certains jours de grève sont programmés pendant les épreuves du brevet (28 et 29 juin) et du bac (du 18 au 25 juin).

Il est annoncé que la grève suivra un rythme de « deux jours sur cinq », mais que les perturbations pourraient être plus longues car les préavis courant de la veille 20h au lendemain 8h du jour de grève, les trains doivent être repositionnés et la révision des matériels effectuée avant leur remise en circulation.

  À noter :

Les discussions devant se poursuivre dans les semaines à venir, les parties peuvent trouver un accord avant le 28 juin.

Quels trains ?

L'ensemble des liaisons intérieures est concerné. Les voyages vers l'Allemagne, la Suisse, l'Italie et l'Espagne seront également impactés, notamment si le mouvement touche les postes d'aiguillage, mais les employés de ces trains ne feront pas grève.

La vente des billets pour les TGV et Intercités (mais pas les TER) est suspendue pour les 12 jours de grève prévus en avril. Les billets déjà achetés seront échangeables ou remboursables sans frais, y compris pour les tarifs non échangeables et non remboursables. Pour les billets OUIGO, l'échange sera possible et le remboursement se fera en bons d'achat. Pour les TER, ce sont les centres de relations clients des régions qui décideront des modalités.

Les réservations sont en revanche toujours ouvertes pour les mois de mai et juin aux conditions habituelles, mais il est trop tôt pour connaître les conséquences sur les circulations et les conditions d'après-vente.

L'information des usagers

La SNCF a assuré qu'elle communiquerait sur son site internet ou son application mobile un horaire complet des trains devant circuler le lendemain tous les jours à 17 h.

Circulation des trains, calendrier, conditions d'échange et de remboursement, services, compensations en cas de retard, propositions d'alternatives... vous trouverez tous les renseignements utiles sur la page Info perturbations du site de la SNCF .

  À savoir :

Peut-on prendre n'importe quel train pendant une grève ? Oui, à condition d'avoir un billet valide ce jour-là pour la destination, mais sans garantie de place assise. La SNCF déconseille cependant cette pratique pour le confort et la sécurité des voyageurs.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon