Congrès des guides d'art et d'histoire

Congrès Ancovart 2018 à Montpellier

"Montpellier métropole, mille ans d’urbanisme".

Du 30 janvier au 3 février 2018, l’Association nationale des guides-conférenciers des Villes et Pays d’art et d’histoire, ANCOVART, créée en 1985, organise son assemblée annuelle à Montpellier sous la thématique "Montpellier métropole, mille ans d’urbanisme". Elle regroupe des guides-conférenciers qualifiés de toute la France, exerçant principalement dans les Villes et Pays d’art et d’histoire : le réseau VPah.

Conférences et visites du patrimoine

Une centaine de congressistes visiteront les Ecoquartiers avec la participation du CAUE, le Jardin des Plantes médicinal et royal, fondé en 1593 par Henri IV, et la Faculté de Médecine avec M. Lavabre Bertrand.
Ils découvriront l'urbanisme contemporain avec Antigone, les rives du Lez, Port Marianne, la nouvelle mairie, la Cathédrale de Maguelone des XIIe, XIIIe siècles, située entre mer et étangs,  la Grande Motte qui a obtenu le label Patrimoine du XXe siècle et le bâtiment Pierresvives de Zaha Hadid emblème de l’architecture du XXIe siècle.

En conclusion du Congrès, les participants partiront en excursion à Sète, port sur la Méditerranée, construit par Louis XIV, au débouché du Canal du Midi, une ferme de conchyliculture à Marseillan avec tour en bateau et exposé sur l’élevage des huîtres sur l’étang de Thau, le Madlab, laboratoire art et déchets, lieu de réflexion sur la valorisation du patrimoine du bassin de Thau.

Pour une mise en valeur du territoire montpelliérain

A cette occasion, Philippe Saurel fera le point sur la candidature de la ville de Montpellier qui espère décrocher le label « Ville d'Art et d'Histoire » auprès du Ministère de la Culture, un label qui valide non seulement le champ de la culture et des arts plastiques, les sites patrimoniaux publics dans les 31 communes de la métropole mais aussi l'ensemble de la politique de la ville : zones vertes, la restauration des bâtiments, le PLU...

Un gros dossier piloté par l'architecte du patrimoine Isabelle Hirschy lancé en 2017 pendant les journées européennes du Patrimoine, un tremplin pour une Métropole d'Art et d'Histoire qui pourrait être validé par la commission d'attribution du Ministère de la Culture en 2019.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon