Nouveau siège de la Chambre de métiers et de l'artisanat

Ce mercredi 24 janvier 2018, la présidente du conseil régional d'Occitanie Carole Delga a inauguré le nouveau siège de la CMA de l' Hérault. De nombreux élus étaient présents autour de son président Christian Poujol en place depuis son élection en 2016.

 

de G à D : Christian Poujol, le préfet Pierre Pouëssel, Carole Delga, Kléber Mesquida.

 

Pour le  département, Kleber Mesquida a salué les 29 000 entreprises artisanales de l’Hérault représentant 75 000 actifs.." le conseil départemental qui a été maître d’ouvrage de l’aménagement de cet Eco Quartier avait largement contribué à l’installation de ce siège , à travers une aide de 2 millions d’euros…". Chaque année, 400 personnes formées dans leur parcours d’insertion retrouvent un emploi dans une des branches de l’artisanat.

A l'occasion de cette inauguration officielle qui réunissait 1 000 personnes dans ce nouveau bâtiment de 6 000 m2  recouvert d’une résille en métal doré, Christian Poujol a annoncé les missions du guichet unique voulu par CMA 34 qui propose aux artisans un accueil et un accompagnement et la création du CFA en son sein qui accompagne actuellement 133 étudiants-apprentis dans les filières des métiers de bouche, de la beauté, de l'hygiène et du bâtiment.
Un peu plus tard, Carole Delga a rappelé l'ouverture, à la rentrée 2018, d'un nouveau parcours CAP Esthétique de 12 places. 

Un nouveau parcours « CAP Esthétique » au CMA 34

L'IRFMA - l'Institut régional de formation des métiers de l'artisanat de l'Hérault - propose aujourd'hui 7 formations, 2 CAP et 5 Brevets de Maitrise. Ce projet de nouveau CAP, soumis au vote des élus régionaux en février, et dont l'ouverture est prévue à la rentrée 2018, permettra à 12 nouveaux apprentis de rejoindre les 130 jeunes qui suivent actuellement une formation, + 28% par rapport à 2017.

« C'est la qualité des formations proposées et surtout leur adéquation avec les besoins du territoire qui doit primer ! L'ouverture de ce CAP permet de proposer un parcours de formation demandé par les jeunes et les recruteurs, sur le territoire héraultais, via cette filière d'excellence qu'est l'apprentissage. La Région est le 1er partenaire des Chambres de métiers et de l'artisanat d'Occitanie, engagée en faveur du développement et de la modernisation de leur offre de formations. En 2018, nous poursuivons nos efforts en consacrant 500 M€ à l 'apprentissage », a souligné Carole Delga. 

Pour rappel, ce CAP Esthétique est actuellement ouvert seulement à l'IRFMA du Gard à Nîmes, à l'IRFMA de l'Aude à Lézignan-Corbières, au CFA Campus des Métiers et de l'Artisanat de l'Aveyron à Rodez et au CFA Jasmin à Toulouse.


Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon