Première mondiale au CHU de Montpellier

conference de presse CHU Montpellier 07 11 2017

Réalisation d’une chirurgie ouverte en utilisant la « réalité mixte » comme aide.

Un des piliers fondamental du CHU de Montpellier, en plus du soin et de la recherche, est l’enseignement. À ce titre, il est important pour le CHU de Montpellier de pouvoir former au mieux ses étudiants et notamment dans les milieux pointus comme la chirurgie.
bloc opératoire CHU Montpellier 07 11 2017C’est dans ce contexte que le Dr Nicolas LONJON, neurochirurgien à l’hôpital Gui de Chauliac, a testé un dispositif d’apprentissage développé par le Dr Maxime ROS (ancien chef de clinique de ce service). Ce dispositif est innovant car utilisé pour la première fois dans le cadre de l’enseignement et de la pratique de la neurochirurgie au bloc opératoire. Ainsi, l’interne est équipé de lunettes de réalité mixte Hololens et opère le patient. Lorsqu’il regarde son champ opératoire (vers le bas) il voit naturellement le patient, les instruments et opère sans contrainte. Lorsqu’il lève la tête, il se retrouve dans le tutoriel immersif de Revinax enregistré lors d’une opération précédente similaire : il a accès aux différentes étapes qu’avait préalablement réalisées son senior. Il peut ainsi, en temps réel, vérifier sa technique et également avoir accès à l’imagerie du patient qu’il est en train d’opérer. L’utilisation de la réalité mixte comme aide en chirurgie ouverte est une première mondiale.
 Tutoriel immersif utilisé pour la 1ère fois en neurochirurgie au CHU 
Il y a environ 3 semaines, le Dr Nicolas Lonjon a réalisé une chirurgie d’ostéosynthèse rachidienne. L'ostéosynthèse est une opération chirurgicale qui consiste à fixer entre elles plusieurs vertèbres pour les stabiliser. L’intervention consiste à positionner des vis reliées par des tiges métalliques (matériaux tolérés par l'organisme). C'est une opération chirurgicale sous anesthésie générale. Cette opération a
été filmée selon la procédure Revinax mise au point par le Dr Maxime ROS.
Le mardi 7 novembre 2017, une opération similaire a été programmée.
Docteurs Lonjon et Boetto 07 11 2017Le chef de clinque du Dr Lonjon, le Dr Boetto, jeune médecin qui maîtrise déjà cette intervention, a ainsi pu opérer avec les lunettes Hololens tout en vérifiant ses gestes en regardant le tutoriel immersif.
 Le tutoriel immersif de Revinax via l’utilisation des lunettes de réalité mixte a ainsi été utilisé pour la première fois le mardi 7 novembre 2017 lors d’une chirurgie d’ostéosynthèse rachidienne.
La technologie Revinax:
Revinax crée des tutoriels immersifs en réalité virtuelle à partir d’images réelles.
Le chirurgien est ainsi équipé d’un dispositif avec une caméra 3D et filme l’intervention avec son angle de vue : la vue obtenue est ainsi à la première personne. Le film est ensuite édité et Revinax développe une application mobile en réalité virtuelle nommée « tutoriel immersif ».

En pratique:
 Lorsque l’utilisateur (étudiant ou professionnel) met le masque de réalité virtuelle, il se trouve totalement immergé dans un autre univers qui est une chambre d’apprentissage.

 Il a face à lui, l’écran où se déroule le film préalablement édité (comme s’il voyait au travers des yeux du chirurgien) : Sur les côtés, des données cliniques et pédagogiques pour comprendre la procédure : Ainsi, l’apprenant peut réviser et comprendre une procédure en amont de la réalisation de celle-ci.
Définition : réalités augmentée et mixte.
 La réalité mixte ne fait pas appel à un masque mais à une paire de lunettes : l’utilisateur n’est pas coupé du monde. Ici : le Hololens de Microsoft.
 La réalité mixte est une progression de ce que l’on appelle la réalité augmentée.
 La réalité augmentée permet de faire apparaître des informations en les incrustant sur la lunette.
 La réalité mixte elle, tient compte de l’espace environnant. Elle peut être utilisée pour la mise en place d’objets 3D.
En médecine, et en chirurgie, des essais ont été réalisés en prenant la reconstruction 3D de l’anatomie du patient dans un but pédagogique.
 Perspectives : Le graal pour les chirurgiens sera la possibilité de faire correspondre l’imagerie du patient sur le patient lui-même. Espérant ainsi à terme diminuer l’utilisation de rayons X.
 Le 6 juillet dernier, un neuroradiologue américain a réalisé une discectomie percutanée (consiste à retirer un des disques situés entre les vertèbres) en se servant du Hololens pour repérer sa trajectoire.
L’utilisation du tutoriel immersif de Revinax en per-opératoire.
 Revinax a ainsi adapté l’environnement qui avait été créé en réalité virtuelle pour le rendre disponible pendant l’intervention chirurgicale, en réalité mixte. L’opérateur a accès, en face de lui, à la vidéo montrant la technique opératoire de son sénior. En tournant légèrement la tête à gauche, il peut voir le scanner du patient qu’il est en train d’opérer, avec les indications de planification. Sur la droite, une reconstruction anatomique 3D de la zone opératoire.
 Il s’agit d’une grande avancée permettant de sécuriser le geste : que ce soit dans le cadre de la réalisation d’une nouvelle technique opératoire, de l’utilisation de nouveaux dispositifs médicaux, ou pour l’accompagnement à la formation.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon