Le Député Assaf écrit au Directeur Général de Sanofi

Il y a quelques jours Midi Libre révélait que le groupe Sanofi s'apprêterait à démolir un bâtiment industriel qu'il a fait construire,en 2012  sur son site de Montpellier pour 107 millions d’euros. Cet équipement n'ayant jamais servi, cette démolition serait envisagée pour notamment économiser le paiement de la Taxe foncière évaluée à 1 millions d’euros. Le député de la 8ème circonscription, Christian Assaf s'en est ému comme beaucoup de Montpelliérains, d'autant plus que le plan social et la baisse conséquente d'effectif mis en œuvre par le groupe pharmaceutique a laissé des traces.

 " C’est le sentiment d’une immense gabegie financière qui domine, au détriment tant des fonds privés de Sanofi que des soutiens publics que le groupe a reçus ces dernières années que ce soit par l’aide les collectivités locales et de l’Etat ou par l’octroi de crédits d’impôt" estime le député Assaf dans une lettre adressée à Olivier BRANDICOURT le Directeur général de Sanofi.

Le député Assaf appelle par ailleurs le dirigeant du quatrième groupe mondial pharmaceutique dont la capitalisation boursière atteint les 90 milliards d'euros à ne pas en rester là:  
"Si je me permets de m’adresser à vous, c’est à la fois pour relayer l’incompréhension légitime des citoyens qui, en tant que contribuables, ont participé au soutien apporté à votre société et pour appeler à ce qu’une autre solution soit trouvée.
Ce bâtiment doit connaître un autre avenir que celui de la démolition. Peut-être que votre groupe peut y trouver une autre utilité qui aurait vocation à renforcer le site de Montpellier ? Peut-être peut-il contribuer à l’installation à Montpellier de nouvelles entreprises en complément de la vôtre ? Peut-être peut-il participer à la formation d’étudiants et de chercheurs en lien avec les universités montpelliéraines ?"

Dans l’espoir de susciter une prise de conscience et une réflexion collective, le député Assaf a par ailleurs adresser une copie de son courrier à Carole DELGA, la Présidente de la Région Occitanie – Pyrénées / Méditerranée, à  Kléber MESQUIDA, le Président du Département de l’Hérault, et à Philippe SAUREL, le Maire de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole.


La qualité des médicaments Sanofi

Comme beaucoup de très grandes entreprises à l’échelle mondiale, celles-ci peuvent avoir des dysfonctionnements. Pour autant, il ne faut pas oublier que Sanofi produit des médicaments qualitatifs ayant une utilité dans le monde entier. C’est notamment le cas des milliards de doses de vaccins qui servent à protéger la population mondiale. Fabriquer un médicament est loin d’être facile. C’est même plutôt complexe. Cela demande des technologies de pointes pour produire comprimés et flacons. Les normes pour les médicaments Sanofi sont strictes. À ce jour vous pouvez acheter les médicaments de la marque française en pharmacie et également sur internet, comme sur le site de https://www.pharmashopi.com/. La gamme de médicaments Sanoficoncerne aussi bien les médicaments prescrits par votre médecin comme le célèbre Doliprane, que des médicaments génériques ou même homéopathiques. Toutefois, la gamme de produit est bien plus vaste. Pour preuve, vous pouvez trouver :

  • des compléments alimentaires
  • des produits pour le visage et pour le corps
  • des produits d’hygiène
  • des produits bébé
  • des produits bio

Pour commander vos produits sur internet, c’est très simple. Vous commencez par mettre vos médicaments et produits dans le panier. Il vous suffit ensuite de payer en ligne par carte bancaire ou Paypal. Vous avez aussi la possibilité d’envoyer un chèque si vous préférez.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon