Le Clos d'Elle à la Boutique des Producteurs «Entre terre et mer» à Mèze

J’ai le souvenir d’avoir écouté, sidéré, dans un documentaire, le discours d’un de ces méga-paysans fiers de leur énorme tracteur et de leurs champs à perte de vue, dénué d’arbre, de haie, d’oiseaux et d’âme, énumérer la liste impressionnante des poisons qu’il déversait régulièrement sur ses terres. Sur les précieux conseils de son fournisseur, il prenait soin de bien se protéger lors des épandages. Et précaution ultime, il se gardait bien de faire consommer ses produits à sa famille. Sa production vendue en gros allait empoisonner d’autres consommateurs ignorant les modes de culture.

 Peut-être révoltés par un tel comportement, sans doute pas isolé, certains paysans, fiers de leurs produits, ont eu l’idée de les proposer eux-mêmes à la vente, et de se regrouper pour faire face aux obligations d’organisation, de présence... en établissant des tours de rôle. Ainsi sont nés les magasins de producteurs qui privilégient la qualité et la fraîcheur par le circuit court. La Boutique des Producteurs «Entre terre et mer», Mas de Jaumes, Les 4 chemins à  MEZE est de ceux-là. Une vingtaine de producteurs proposent ainsi à la vente légumes, miel, viande, fromage, farine, vins, coquillages et bien d’autres encore, tous issus de cultures traditionnelles ou bio et à des prix tout à fait raisonnables.

Des vins issus de la propriété de Cournonterral

Claude Bousquet y propose toute une gamme de vins issus de sa propriété à Cournonterral : Le Clos d’Elle. De ce vignoble créé en 1987 avec une cinquantaine d’hectares, qu’il exploite à présent avec ses deux fils, il a sorti sa première vinification en cave particulière en 2009. Des cépages grenache, syrah et chardonnay, toute une gamme de rouges, rosés et blancs aux noms aussi énigmatiques que poétiques : «Indescent», «Entrecoeur», «A huit clos» à laquelle s’ajoutent muscat sec, muscat moelleux et méthode champenoise.

M. P.

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes