Fête du miel et des abeilles à Cournonsec

Sentinelles de l'environnement, les butineuses sont les reines de la fête du miel à Cournonsec. Dimanche 21 octobre 2018, est organisée  par Montpellier Méditerranée Métropole, la Mairie de Cournonsec et les syndicats professionnels l'Abeille Héraultaise et le Groupement de Défense Sanitaire Apicole - GDSA - la manifestation apicole de la filière courte et directe de 10h à 18h sur l'esplanade Briou Garenne.


Yoann Colaisseau à gauche, producteur à Saint-Jean-de-Védas

Des ateliers enfants, atelier cuisine, atelier de dégustation, ouverture et visite commentée d'une ruche, conférence sur l’apithérapie et le rappel du rôle majeur de ce petit insecte pour l'alimentation mondiale animeront cette 8e édition.

Vente de produits gourmands : divers miels de la région, pollen frais ou séché, gelée royale, cire, propolis, hydromel, nougat et pain d'épices qui renforceront vos défenses pour l'hiver.

Les petits ânes de l'association Beau Nez d'ânes seront là pour promener les petits enfants et participer à cette belle fête et soutenir les abeilles qui sont en danger.

La démarche BoCal lancée par Montpellier Méditerranée Métropole

Vous rencontrerez des apiculteurs passionnés venant de Prémian, d'Avène, de Saint-Drézéry ou de St Jean-de-Védas qui produisent une exceptionnelle variété de miels de printemps, de chataîgnier, de garrigue ou de sapin et qui par leur travail contribuent à la sauvegarde des abeilles. 
"L'objectif de cette journée est aussi de sensibiliser les consommateurs aux produits du terroir et de mettre en avant les atouts d'une filière courte et directe.
Manger "local", ce n'est pas seulement l'opportunité de consommer des produits plus savoureux et plus frais, c'est également permettre à des producteurs de travailler "au pays" et de réduire notre "empreinte Carbone", tout en participant positivement à l'économie de proximité."

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes