Fermeture de la décharge castriote

C'est acté, le deuxième et dernier casier de l’installation de stockage des déchets non dangereux de Castries sera définitivement fermé dès le début du mois de décembre 2019, un soulagement  pour les habitants de Saint-Drézéry, de Guzargues, de Teyran et Montaud et Vendargues - situés à moins de 3,5 km du site d'enfouissement de Castries - et des environs métropolitains qui se plaignaient des nuisances, notamment des odeurs...

Une décharge à ciel ouvert
Après sa fermeture, à compter de lundi 2 décembre 2019, le traitement des déchets sera effectué par des opérateurs privés gestionnaires d'installations de déchets (Suez, SMTVD (VEOLIA / SMN Nicollin) et SMN - Nicollin) désignés pour une durée de 4 ans dans le cadre d'une procédure de marchés publics et conformément au Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets.

en conférence de presse ce vendredi 29 novembre, autour de Philippe Saurel, les maires de Castries, Saint-Drézéry, Sussargues entre autres

En effet, c'est en 2005 que le site de Castries est choisi pour installer le « stockage des déchets non dangereux » en raison de sa capacité. Au terme des procédures d'instruction, le casier 1 est ensuite exploité entre 2009 et 2014. Il est situé à l'extrémité Nord du territoire de la commune de Castries. En 2014, un second casier est ouvert à l'exploitation.

Dès 2014, la Métropole s'engage à ne pas ouvrir de troisième casier sur cette installation. A ce jour, le centre d'enfouissement des déchets inertes de Castries a reçu plus de 1,8 million de tonnes de déchets.

Castries sous surveillance pendant trente ans

Le site de Castries sera surveillé tous les ans par un comité de suivi de site qui livrera ses résultats des analyses de l'eau et de la terre, et après avoir été entièrement recouvert et planté, ce lieu sera surveillé pendant trente ans. 

Trois sites en négociation

A terme, le futur centre de tri métropolitain Déméter agrandi et modernisé, qui recevra cartons, plastiques et boîtes de conserve, sera mis en service en 2020 tandis que les déchets métropolitains non dangereux seront traités soit à Montblanc entre Agde et Pézénas, soit à Bellegarde dans le Gard et à Calce dans les Pyrénées-Orientales. Pour compléter ces mesures, l'usine de méthanisation Ametyst située dans le quartier Garosud  à Montpellier traite les déchets verts.

Exposition "L'aventure phocéenne" à Lattara

Du samedi 23 novembre 2019 au lundi 6 juillet 2020

"L'aventure phocéenne. Grecs, Ibères et Gaulois en Méditerranée nord-occidentale", exposition temporaire

C’est l’histoire de cette rencontre entre Grecs, Ibères et Gaulois que l’exposition se propose de mettre en récit, sur les territoires situés entre Nikaia (Nice) et Emporion  (Ampurias).

Au sein d’un parcours chronologique - du VIIIe - Ier s. av. notre ère - différentes thématiques permettront d’appréhender la réalité de ces interactions.
Navigations méditerranéennes, relations économiques, contacts culturels, fondation de colonies, dynamiques des comptoirs commerciaux et conflits armés seront ainsi illustrés par plus de 400 œuvres provenant de musées méditerranéens ...

» Beaux-arts/Expos