Contournement de Castries, le chantier en partie suspendu

Les travaux de la déviation de Castries, qui ont démarré en septembre 2017, et dont le tracé de la déviation passe à travers le site de l’ancienne décharge de la commune à proximité de la RD26, continuent malgré une portion en suspens.

Situation sur le chantier le 19 janvier 2018

En effet, la typologie des matériaux présents sur le site de cette ancienne décharge et qui doivent être évacués, avaient fait l'objet d'une étude en 2015 et ne présentaient pas d'amiante.

Pour autant, à l'occasion du démarrage des terrassements sur le site, des débris amiantés, en faible quantité, ont été identifiés. Sur cette zone de l'ancienne décharge, le chantier a donc été arrêté, conformément aux dispositions applicables en la matière. Il se poursuit sur le reste du tracé de la déviation de Castries, où il se déroule normalement.

Les services de la Métropole étudient actuellement, en lien avec les services de l'inspection du travail garante de la protection des travailleurs, plusieurs solutions afin de reprendre le chantier sur la zone de l’ancienne décharge. En fonction de la solution retenue, le délai et le coût de

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes