Concert de chant et harpe à l'Orangerie du Château de Castries

Le deuxième des « Concerts de l’Orangerie » proposé par A portée d’Arts aura lieu le dimanche 1er octobre à 18h00 dans le cadre intimiste de l’ancienne orangerie nichée au sein du prestigieux château de Castries.


Perrine Perrot

 

Le récital "Songes et mystères" par Lucile Magnan (soprano), Lise-Eléonore Ravot (mezzo), accompagnées à la harpe par Perrine Perrot est constitué de pièces traversant les âges et les styles.
Suivez les musiciennes dans l’ombre des tilleuls de l’Angleterre à l’époque de Purcell, sous le soleil d’avril italien, sur un sentier à travers la forêt, ou valsez au bord de l’eau dans une guinguette parisienne au début du siècle dernier.
Le programme varié fait la part belle à la musique française du début XXe, empruntant aussi bien à la musique dite « savante » qu’à la chanson populaire, mais aussi aux musiques traditionnelles, aux lieder, en ajoutant un petit air de cabaret voire quelques harmonies médiévales !

 

A portée d'Arts propose de mettre les arts, source de connaissance, de plaisirs esthétiques et de convivialité… à la portée de tous. Historiens de l’art, plasticiens et musiciens se retrouvent au sein de l'association et proposent des prestations documentées sortant des sentiers battus : conférences, visites découvertes, concerts, visites musicales, journées culturelles et épicuriennes…

 


Billetterie sur place le soir des concerts  ou vente en ligne sur www.aporteedarts.com
Informations 06 15 31 21 09 -  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tarif normal : 15 euros -Tarif réduit (enfants 12-18 ans, étudiants, demandeurs d’emploi) : 10 euros - Gratuité : Enfants -12 ans.

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes