Quoi de neuf au Centre Régional d’histoire de la Résistance ?

Jusqu’au vendredi 21 décembre 2018 : une nouvelle exposition au Centre Régional d’histoire de la Résistance et de la déportation à Castelnau-le-Lez

musee_resistance_castelnau-le-lez_

En 25 panneaux, sont exposées les politiques répressives et les moyens mise en œuvre par le IIIème Reich, les déportations, camps d’internement, et violences portées à des millions de personnes tuées ou déplacées.

De la vie des maquis dans notre région, aux personnalités qui ont été de grands résistants, des objets du quotidien à ceux fabriqués dans les camps, c’est toute une époque qui y est retracée.

Cette exposition fait écho au thème développé cette année dans le cadre du concours national de la Résistance. 

Sacha, élève de 3ème au collège de Sigean, venu avec son professeur d’histoire et toute sa classe, témoigne :

« On participe cette année au concours de la Résistance et on est particulièrement sensibles à tout ce qu’on a pu voir et découvrir ici qui est unique. On s’est tous rendu-compte que d’une manière ou d’une autre, il y a dans nos familles des grands-parents ou arrière grands-parents qui ont été concernés. Ca nous touche. Travailler et réfléchir sur cette époque nous permet de prendre conscience qu’il faut toujours aborder les choses avec recul. Ca nous permet aussi de développer notre esprit critique. »

Ce lieu et cette exposition constituent un outil pédagogique précieux pour les enseignants et les scolaires qui travaillent toute l’année pour le concours et permet pour tout un chacun de garder la mémoire sur l’histoire de six années de violence en Europe.
Entrée libre du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h. Accueil des groupes et des scolaires sur RV : 04 67 14 27 45

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes