Bourse de lycée

Afin de savoir si votre foyer peut bénéficier d’une bourse scolaire à la rentrée 2020 et avoir une estimation de celle-ci, accédez au simulateur..

Les bourses de lycée sont attribuées aux élèves scolarisés en lycée et en établissements régionaux d'enseignement adapté (EREA).

Elles se déclinent en 6 échelons, en fonction des ressources de la ou des personnes assumant la charge de l’élève et du nombre d’enfants à charge. Pour l'année 2020-2021, le montant annuel de la bourse varie entre 441 euros pour le premier échelon et 933 euros pour le sixième échelon. Ce montant de bourse est versé en trois fois (à chaque trimestre).

SIMULATEUR DE BOURSE AU LYCÉE POUR L'ANNÉE SCOLAIRE 2020-2021

Le simulateur de bourse au lycée permet de savoir si votre foyer peut bénéficier d'une bourse scolaire à la rentrée 2020. Il vous permet d'obtenir une estimation personnalisée de son montant pour chaque enfant scolarisé au lycée.
 
Les montants et barèmes utilisés sont ceux prévus pour la rentrée 2020. En cas de concubinage, vous devez saisir la somme des revenus des deux concubins.
 
Vous devez vous munir de votre déclaration automatique des revenus 2019 ou de votre avis de situation déclarative sur les revenus 2019.
 
Accéder au simulateur de bourse au lycée 
  Barème et montant de bourse pour l'année scolaire 2020-2021
  Calendrier et formulaires pour l'année scolaire 2020-2021

 Pour la rentrée 2020, le montant de l'allocation de rentrée scolaire est de 403,88 € par enfant de 15 à 18 ans.

 Vos ressources de l’année 2018 ne doivent pas dépasser

  • 25 093 € pour un enfant,
  • 30 884 € pour deux enfants,
  • 36 675 € pour trois enfants,
  • 5 791 € par enfant supplémentaire.

Nouveau site vigilance avec Météo France : 5 points clés pour tout comprendre

Des évènements météorologiques dangereux touchent régulièrement le territoire français et peuvent entraîner de graves conséquences pour la sécurité des personnes, la protection des biens et l'activité économique. Le site vigilance est la référence pour s'informer en cas de phénomènes météorologiques dangereux en métropole dans les prochaines 24 heures. En 2019, le site comptabilise 56 millions de visites.

Thunder, Thunderstorm, Violet, Purple

Aujourd'hui, le site se dote d'une interface épurée, plus ergonomique, avec des contenus plus concis pour faciliter l'accès et la lisibilité de l'information. Le site propose également une nouveauté importante : la mise à disposition de cartes de prévision de phénomènes dangereux présentant les risques pouvant survenir au-delà de 24 h jusqu'à 7 jours.

Consultez ici le site de vigilance météorologique.

Illustration Vigilance carte nationale avec header


1. LA VIGILANCE EN BREF

Mise en place en octobre 2001 par Météo-France, la vigilance est conçue pour informer les citoyens et les pouvoirs publics en cas de phénomènes météorologiques dangereux en métropole dans les prochaines 24 heures. En traduisant le niveau de risque estimé pour un territoire donné, l'information de vigilance complète les prévisions météorologiques. Elle vise à attirer l'attention de tous sur les dangers potentiels d'une situation météorologique et à faire connaître les précautions pour se protéger. La vigilance est également destinée aux services de la sécurité civile et aux autorités sanitaires qui peuvent ainsi alerter et mobiliser respectivement les équipes d'intervention, les professionnels et les structures de santé.

La LPO propose dans l'Hérault 3 missions de Volontariat en Service Civique (18-25 ans) de 6 mois

La LPO propose dans l'Hérault 3 missions de Volontariat en Service Civique (18-25 ans) de 6 mois :
- "Aide aux soins de la faune sauvage en détresse et médiation" à pourvoir en juin
- "Ambassadeur de la préservation de la biodiversité" (éducation à l'environnement, soutien aux actions bénévoles, inventaires participatifs...) à pourvoir dans l'été ou à la rentrée
https://www.service-civique.gouv.fr/missions/…

Montpellier - Les parcs et jardins rouvrent dès le 8 juin

Avec le déconfinement,  les espaces publics rouvrent leurs portes progressivement.  A compter du lundi 8 juin, tous les parcs, squares et jardins de la ville de Montpellier seront ouverts de 8h30 à 21h30.


Il faut se réjouir, les Montpelliérains pourront profiter du parc Montcalm !

Ce sont donc 15 espaces verts supplémentaires qui ouvriront à cette date, permettant aux Montpelliérains de profiter de beaux jours.

- Square du Maquis Bir‐Hakeim
- Parc de la Guirlande
- Square Marathon
- Square Camille Ernst
- Parc de la Croix d'Argent
- Jardin Arsonval
- Parc Montcalm
- Square Ferdinand de Lesseps
- Parc des Aiguerelles
- Square Docteur Fourcade
- Square François Dezeuze
- Square Billie Holiday
- Parc de l'Aiguelongue
- Parc des Pastourelles
- Parc Costebelle

En revanche, la promenade du Peyrou, en cours de restauration depuis le mois de septembre dernier, ne rouvrira que le 14 juin. Une bonne nouvelle pour les chiens et leur propriétaire !

A noter que l'ensemble des aires de jeux reste interdit d'usage.

La CARSAT propose une aide pour les entreprises de moins de 50 salariés

La CARSAT propose une aide pour les entreprises de moins de 50 salariés avec la prise en charge de 50% des dépenses liées aux mesures barrières et de distance physique de sécurité, ainsi que les dépenses liées aux mesures d’hygiène et de nettoyage… jusqu’à un plafond de 5 000 €. La demande doit être envoyée à la caisse avant le 31 décembre 2020.

Le lien : https://les-aides.fr/…/subvention-prevention-tpe-prevention…

Coronavirus : dernier point de situation en Occitanie

L’Agence régionale de santé recense le mardi 2 juin 240 hospitalisations en cours dont 38 en réanimation et 497 décès en établissements de santé.
Depuis le 13 mai, on dénombre 545 tests positifs Covid-19.

Depuis fin mars 2020, un dépistage est organisé pour tous les résidents et les personnels, dès qu’un premier cas suspect est signalé dans un établissement pour personnes âgées en Occitanie. A ce jour, 35 010 tests de dépistage ont été réalisés dans208 établissements pour personnes âgées. Parmi ces 208 établissements, 81 d’entre eux ont réalisé au moins une deuxième voire une troisième campagne de dépistage, ce qui correspond à 6 808 re-tests. A l’issue de l’ensemble de ces tests on dénombre à ce stade 1761 tests PCR positifs (1 140 résidents et 621 personnels) pour lesquels les mesures de prise en charge spécifique ont été déployées. Avec l’expertise des gériatres des CHU de Montpellier et de Toulouse, cette campagne de dépistage se poursuit dans chaque département en Occitanie.