Partir étudier à l'étranger avec ERASMUS

Se former à l’étranger est une opportunité unique pour découvrir un autre pays, une nouvelle culture tout en enrichissant ses connaissances scientifiques. La mobilité étudiante, qui est gage d’ouverture d’esprit et d’adaptabilité, est devenue un des critères incontournables de recrutement.
Envie de découvrir de nouveaux horizons ?

PARTIR AVEC LE PROGRAMME ERASMUS +

La mobilité des étudiants, s’appuie essentiellement sur les ressources du programme Erasmus +, le programme européen pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport. Les différents accords signés par l’UM avec plus d’une centaine d’universités en Europe et hors Europe vous permettent d’effectuer un programme d’échange d’un semestre à un an selon votre niveau d’étude et votre formation.

A savoir : les étudiants non-européens inscrits dans une université européenne peuvent également effectuer un séjour Erasmus +.

Pour bien préparer votre mobilité, il est nécessaire de commencer les démarches une année avant votre départ effectif. Les conditions pour participer à ce programme sont les suivantes :

  • être inscrit régulièrement en tant qu’étudiant à l’Université de Montpellier, quelle que soit votre nationalité, de la Licence 3 au Doctorat ;
  • ne par avoir bénéficié d’une mobilité Erasmus + études de  12 mois au cours du même cycle universitaire (étudiant allocataire ou non allocataire) ;
  • être sélectionné par le responsable pédagogique du bureau des relations internationales de votre composante ;

Pour plus d’informations sur les destinations proposées par votre composante, il vous faut prendre contact avec le BRI de votre composante.

L’Université de Montpellier s’engage à promouvoir l’équité et l’inclusion des participants au programme, notamment de ceux ayant des besoins particuliers, telles que les personnes présentant un handicap mental (intellectuel, cognitif, ou trouble de l’apprentissage), physique, sensoriel, ou autre.

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • En savoir + sur le programme Erasmus +

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Cette publication n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.
Code Erasmus de l’établissement : F MONTPEL54
Coordinateur Erasmus + : Céline Delacourt-Gollain, Directrice des relations internationales

Service Mobilité
Contact administratif
Tél. : +33 (0)4 34 43 23 23

VOIR AUSSI :

Contact

Service Mobilité – Direction des Relations Internationales
163 rue auguste broussonnet
34090 Montpellier
Tél. : +33 (0)4 34 43 23 23
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie