Un faux air de printemps…

crocIMG_6162

C’est un bulbe assez méconnu, qui fleurit de septembre à octobre, contrairement au crocus qui fleurit en janvier-février, et c’est à s’y méprendre, avec sa couleur d’un jaune vif, (rarement blanche) et la forme de sa fleur.

Mais voilà c’est un Sternbergia Lutéa, une plante à bulbe de la famille des Amaryllidacées au feuillage caduc qui doit son nomau comte Kaspar Maria von Sternberg (1761-1838), paléontologue et botaniste tchèque. Son genre comporte 9 espèces vivaces monocotylédones, (alors que le crocus en compte 90). D’une grandeur de 12 à 25 cm il est originaire des montagnes du bassin méditerranéen, il aime les terrains sablonneux et drainants au PH neutre, il doit être installé de préférence au soleil, il est très florifère et sa rusticité va jusqu’à - 6°.

C’est une plante que l’on peut trouver dans toutes les bonnes jardineries. On l’appelle également « vendangeuse » car il s’est naturalisé au milieu des vignes dans le sud de la France, et qu’il fleurit en même temps que la récolte du raisin. A ne pas confondre non plus avec le crocus à safran (crocus sativus) de couleur violine, et fleurissant à cette même époque.

Le Sternbergia est une espèce menacée et protégée par la « CITES » (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction).

crocIMG_6156

Georges Cantin