Ce week-end la 2ème édition d'Occitanie Esports 2019 investit la Sud de France Arena à Montpellier

A Montpellier, ce week-end la 2ème édition d'Occitanie Esports 2019 investit la Sud de France Arena

Ordinateur, Console, Contrôleur, Jeu

 Du 21 au 23 juin, la Sud de France Arena de Montpellier accueille la seconde édition d'Occitanie Esports, une compétition internationale de gaming ouverte aux joueurs et amateurs de jeux vidéo. Cette année et pour la première fois en France, 16 des plus grandes équipes mondiales sur Counter-Strike Global Offensive, s'affronteront lors des finales de l'ESL Pro League.

 Ce rassemblement unique de gamers est porté par ESL, l'association FuturoLAN et la SPL Occitanie Events avec le soutien fort de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée. Durant ces trois journées, les visiteurs pourront également assister à l'intervention de nombreux influenceurs sur une scène dédiée (Gotaga, Kayane, Mickalow, Doigby, Luffy, PP Garcia,...), participer à un grand concours de cosplay et profiter des nombreuses animations (escape game, réalité virtuelle, etc.) ainsi que d'une trentaine de stands d'expositions.

 En France, la filière du jeu vidéo est estimée à 4,9 milliards d'euros de chiffre d'affaire, représente 11 000 emplois et 1 300 devraient être créés en 2019. L'accueil d'un événement de cette ampleur démontre l'attractivité du territoire et fait rayonner le savoir-faire régional. 

 « Avec la 2ème édition d'Occitanie Esports, notre territoire s'apprête une nouvelle fois à devenir le rendez-vous des gamers du monde entier ! Dans le secteur du jeu vidéo, la Région Occitanie possède déjà un écosystème particulièrement attractif : plus de 600 emplois et près d'une centaine d'entreprises sont implantées sur notre territoire », a notamment déclaré Carole Delga à quelques jours de l'événement. 

Retrouver l'intégralité du programme sur :

https://www.occitanie-esports 

https://pro.eslgaming.com/occitanie/fr

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes