Montpellier : des pains de rêve

Avec leur boulangerie artisanale, Christophe Prodel et Clément Avias ont été lauréats  du concours Vincoeurs et Saveurs, dans la catégorie Audace. De la culture de variétés de blés anciens à la fabrication 100 % nature et bio, ils maîtrisent toute la chaîne de production de leur pain. 

boulanger farine pain

Déjà, seulement avec son nom, Des Rêves et du Pain a de quoi mettre l’eau à la bouche. Dès l’arrivée, la file d’attente des clients s’étirant jusque dans la rue parle d’elle-même : nichée dans une ruelle discrète au cœur du centre ancien de Montpellier, la boulangerie de Christophe Prodel et Clément Avias enchante les amoureux du bon pain d’antan. Un pain à leur image, à la recherche de l’excellence.

Leur projet est né d’une rencontre dans le cadre de leur formation auprès des compagnons du devoir. C’est aussi une belle histoire d’amitié.

Au terme de sa formation, Christophe issu d’une génération de pâtissiers, et dans le métier dès l’âge de 15 ans, va pendant près de 10 ans, créer des boulangeries pâtisseries à Chypre, en Islande et en Norvège. A son retour, il retrouve Clément, qui, de son côté a approfondi son apprentissage et ses connaissances sur les différents blés anciens, les levains et les techniques de fermentation.

 « Nous faisons cultiver nos blés sur les terre de mon grand-père en Ardèche. On met nous-mêmes notre blé en sac et nous utilisons notre propre moulin. » explique Clément. Mais avec des locaux trop exigus, ils confient une partie de leur blé à un meunier de Roujan utilisant le même process qu’eux avec une meule de pierre.

Dans la même complicité, tous deux fourmillent d’idées. « C’est souvent autour d’une bière qu’on a pris des décisions essentielles pour l’avenir de notre métier» poursuit Clément. Leur nouveauté ? L’ouverture d’un atelier de travail plus spacieux pour fabriquer le pain qui est livré avec un triporteur aux restaurateurs de la ville. En parallèle, ils lancent des ateliers en direction du grand public pour que ceux qui le souhaitent puissent apprendre à faire le pain eux-mêmes. « C’est aussi un grand plaisir pour nous de transmettre et d’avoir le contact avec une clientèle passionnée » rappelle Clément « Nous aimons tellement notre métier que nous n’avons  jamais eu l’impression d’aller au travail ! ». Une belle passion et une solide amitié qui les ont portés tous deux sur les chemins de l’excellence ! 

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes