Balades œnotouristiques autour des vins du territoire entre garrigues et Pic Saint-Loup

Eté 2019, une balade de 3h pour apprécier nos paysages et déguster les vins et saveurs des producteurs « Terre de Garrigues et du Pic Saint-Loup ». Balades proposées dans le cadre du label Vignobles & Découvertes par le réseau Terres de Garrigues et du Pic Saint-Loup cher aux Montpelliérains. 


Chaque sortie offre un focus sur les appellations locales : AOC Pic Saint-Loup, AOC Terrasse du Larzac, AOC Languedoc – Grès de Montpellier, AOC Languedoc et IGP.

 Puech des Mourgues 

  • 13 août : 18 h - Départ parking site d’escalade de Saint-Bauzille-de-Montmel  

Vallée de la Buèges 

  • 27 août : 17h30 

Départ parking de l’ancienne cave coopérative de Saint-Jean-de-Buèges 

Pic Saint-Loup
Au sommet du Pic Saint-Loup culminant à 658 mètres, au cœur des garrigues, vous dégusterez des vins de nos vignerons ainsi que des produits locaux. Une expérience sensorielle inédite ouverte sur un vaste panorama entre Cévennes, Méditerranée et vignes en pleine garrigue.

  • 6 août : 18 h
  • 20 août : 17 h 30
  • 3 septembre : 17 h - Départ parking de Cazevieille

Tarif : 10 € (règlement sur place ou à l’Office de Tourisme au préalable, pas de CB)
Nombre de places limitées : 15 personnes, sur réservation
Prévoir chaussures adaptées et bouteille d’eau
Balade annulée en cas de pluie ou si moins de 5 participants.

Réservations auprès de l’Office de tourisme :  04 48 20 05 28

Vins & Saveurs du Pic :
Les quatre balades vous permettent de déguster des vins et des produits locaux et de découvrir les différentes AOC et IGP qui font toute la richesse du territoire. Chaque balade offre un focus sur l’appellation prégnante du site visité : AOC Pic Saint-Loup, AOC Terrasse du Larzac, AOC Languedoc – Grès de Montpellier, AOC Languedoc et IGP.

Balades proposées dans le cadre du label Vignobles & Découvertes par le réseau Terres de Garrigues et du Pic Saint-Loup, réseau d’ambassadeurs de plus de 60 professionnels dont 22 vignerons, 12 hébergeurs, 9 restaurants, 11 prestataires de loisirs et agences réceptives du Grand Pic Saint-Loup

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie