Atout Clowns, les 11 et 12 janvier 2019

Atout Clowns - dix ans déjà - adore mettre son nez dans les ordres et désordres du monde avec poésie et naïveté. La petite entreprise clownesque de Montpellier vous réserve le meilleur accueil avec une création collective  qui fera la part belle à l’improvisation comme elle sait le faire depuis 2009…

Pour démarrer l'année 2019, La dernière nuit du Bar Caress  sera jouée par la Compagnie les 11 et 12 janvier à 20h30 au théâtre Gérard Philipe dans le quartier Figuerolles. Un spectacle mis en scène par Françoise Dano et soutenu par la ville de Montpellier.

Qui se cache derrière le nez rouge ? 

Au matin, les bulldozers entreront en scène et mettront à bas le seul bâtiment qui reste debout dans ce terrain devenu vague. Des habitués, peut-être un égaré de la nuit ? Un bar où l’on boit,discute, chante, danse. 
Une fin frénétique à la Offenbach ou à la Lautrec pour les personnages qui auront créé la toute dernière nuit du bar. 
Le Bar Caress s’écrit à l’anglaise par snobisme de sa propriétaire, La Franckie, très ancienne artiste de cirque reconvertie dans la limonade. 

Théâtre Gérard Philipe
7 rue Pagès 34070 Montpellier
Tram ligne 3 arrêt Plan Cabanes. Bus 11 arrêt Renouvier

Tout public - Entrée libre  - Réservations : 04 67 58 71 96

Le Jardin des plantes de Montpellier

Le Jardin des plantes de Montpellier :
De la médecine à la botanique

C'est maintenant chose certaine : les arbres communiquent entre eux. Certes, comme tous les êtres vivants, ils utilisent un langage moléculaire, le langage de la vie. Mais s'ils pouvaient parler notre langue, que d'histoires raconteraient-ils du haut de leur âge vénérable ! Dans le Jardin des plantes, le micocoulier pourrait ainsi évoquer pour nous son illustre contemporain, le Roi soleil. Le filaire, sur la "montagne" de Richer, nous décrirait le siège de Montpellier, bastion du protestantisme, par Louis XIII et son ministre Richelieu. A moins qu'il ne préfère révéler les secrets qu'il a longtemps cachés dans les multiples géodes de son tronc. L'arbre de Judée nous apprendrait qu'il était là avant l'assassinat du bon roi Henri, et le ginkgo nous confierait comment, avec la complicité de Gouan, il échappa aux troubles de la Révolution, réfugié au Carré du Roi, avant de venir orner le Jardin de son feuillage d'or en 1795... Ces arbres pluriséculaires, et bien d'autres végétaux, ont trouvé abri dans le plus ancien jardin botanique de France, le Jardin des plantes de Montpellier, créé par Pierre Richer de Belleval en 1593 pour enseigner les "simples" aux étudiants en médecine. Ce livre vous en conte l'histoire et vous invite à en découvrir les végétaux exceptionnels - plantes succulentes, médicinales, d'Extrême-Orient - au gré des saisons et des lieux. De l'ethnobotanique aux interactions entre plantes et animaux, en passant par l'adaptation des plantes à la sécheresse, des spécialistes du monde végétal vous font partager leurs savoirs et leurs passions.» Amazon