EELV : Trajets domicile-travail : privilégions les trains du quotidien

L’INSEE révèle aujourd’hui l’augmentation des trajets domicile-travail en nombre et en distance dans la région Occitanie. En 1999, 50 % des actifs ne travaillent pas dans leur commune de résidence, ils sont 56 % aujourd’hui. En 1999, 36 % des navetteurs – c’est comme cela que l’INSEE les nomment – habitaient à moins de 10 km de leur lieu de travail, ils sont seulement 31 % aujourd’hui.

La croissance démographique et l’allongement de la portée des déplacements se conjuguent donc pour rendre, aujourd’hui et demain, les trains du quotidien encore plus prioritaires qu’ils ne l’étaient hier afin d’en faire le mode de déplacement privilégié.

Les réunions organisées dans le cadre des États généraux du rail et de l’intermodalité ont d’ailleurs permis de montrer la vive attente des usagers pour un service ferroviaire fiable, ponctuel et régulier qui facilite les déplacements domicile-travail et ne perturbe pas le déroulement de la journée.

EELV LR attire ainsi l’attention sur la priorité dans l’emploi des fonds régionaux à l’amélioration des TER, en particulier des lignes les plus empruntées par les navetteurs : Avignon-Narbonne, Nîmes-Alès, Nîmes-Marseille, Perpignan-Narbonne, Perpignan-Cerbère et Perpignan-Prades pour ce qui est de l’ex-Languedoc-Roussillon.

EELV LR demande également que l’on réexamine au plus tôt les possibilités d’ouvrir d’anciennes lignes fermées afin de faciliter les déplacements du quotidien et de décongestionner les axes routiers : Montpellier-Sommières-Castries, Montpellier-Fabrègues-Paulhan-Pézenas-Vias-Béziers, Montpellier-Lunel-Saint-Gilles-Arles, Alès-Bessèges et Nîmes-Bagnols-sur-Cèze-Pont-Saint-Esprit.

Aujourd’hui, le choix de la très grande vitesse (320 km/h) plutôt que celui de la grande vitesse (220 km/h) entre Montpellier et Perpignan se traduit par un surcoût de 1,5 milliard d’euros et cela afin de ne gagner que dix à quinze minutes entre Montpellier et Perpignan tout en désavantageant le fret ferroviaire.

Optons plutôt pour une solution qui maximise le fret tout en restant compatible avec la grande vitesse (220 km/h) et servons-nous de l’économie réalisée (1,5 milliard d’euros) pour financer les transports du quotidien.

Oui, la politique est l’art de choisir !

Mathieu BOUCHARD, porte-parole EELV LR : 06 28 33 45 24 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  Sibylle JANNEKEYN, porte-parole EELV LR : 06 63 20 43 60 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Libres Penseurs de l'Hérault

Le groupe Victor Hugo des Libres Penseurs de l'Hérault a appris avec stupeur - par un article du Midi Libre daté du 26 mai 2016 - que la Conseillère départementale et le maire de Clermont l'Hérault étaient présents lors de la bénédiction de " l'ensemble scolaire St Guilhem " à Clermont l’Hérault.

Respectueux de la Loi de 1905, de son article 1 " La République assure la liberté de conscience et garantit le libre exercice des cultes ", le groupe V. Hugo des Libre penseur de l’Hérault aurait compris que ces élu(e)s puissent participer à titre privé, or ils y étaient en tant qu'élu(e)s de la République !
C'est inacceptable !

Pour le groupe V. Hugo des LP-Hérault c'est une violation de la Loi de 1905 de séparation de l'Etat et des églises.
Le groupe V. Hugo avait condamné le 15 octobre dernier la participation de Robert Navarro Sénateur à l'inauguration en présence de l'évèque de l'école Jeanne d'Arc de St Pargoire.
Le principe cher à Victor Hugo : " l'Etat chez lui, l'église chez elle " est une nouvelle fois piétiné.
Pour le 110ème anniversaire de la Loi de 1905, la Fédération Nationale de la Libre Pensée a organisé le 5 décembre 2015 à Paris un meeting unitaire avec la L.D.H., le Grand Orient de France, la Ligue de l'Enseignement, la CGT-FO, la FERC-CGT, l’Union Rationaliste, le PRG, l'ADMD, l'AILP (Association Internationale de la Libre Pensée) exigeant l'abrogation de la loi Debré !
La Loi de séparation de l'Etat et des églises est donc bafouée par ces 2 élus de la République à Clermont l'Hérault, comme elle l'est à Béziers (crèche dans l'Hôtel de ville ) ou à Montpellier pour la "St Roch" et Sète où l'ancien Collège V. Hugo est attribué par la municipalité au titre de " subvention " en faveur de l'école St Joseph pour son extension au mépris de l'article 2 de la Loi de 1905 " la République ne reconnait, ne salarie ni ne subventionne aucun culte " ..
Ni le Préfet, ni le ministère de l'intérieur n'ont rappelé à la Loi laïque ces élu(e)s de la République !
Le groupe V. Hugo de Libres Penseurs de l'Hérault décide d'en alerter le mouvement laïque en vue d'une démarche unitaire en direction de la Préfecture pour l'application stricte de la Loi de 1905 de séparation de l'Etat et des églises - Fonds publics à Ecole Publique ! A école privée fonds privés (Serment de Vincennes 1960)
Je vous prie d’agréer Madame, Monsieur Le rédacteur en chef, l’expression de mes salutations distinguées.

Alain Visseq Président du Groupe Victor Hugo des Libres Penseurs de L’Hérault.

Mouvement de la Ruralité - CPNT Hérault

Encore une décision à la hussarde du gouvernement et de sa ministre Ségolène Royal : Une écotaxe sur les bateaux de plaisance !

Le département de l'Hérault et toute sa filière nautique touchée de plein fouet par cette décision du gouvernement et de sa ministre de l’environnement Ségolène Royal. Des milliers d’emplois concernés en Vendée !
Alexandre VERGNES délégué CPNT Hérault et Secrétaire national de CPNT le Mouvement de la Ruralité condamne cette décision du gouvernement, qui a fait passer mardi soir à l'Assemblée Nationale dans la précipitation la plus grande, un texte instituant une écotaxe sur les bateaux de plaisance pour financer la mise en place d’une filière « REP » de déconstruction des bateaux de plaisance, sans étude d'impact préalable. Les discussions dans l’hémicycle sénatorial montrent une nouvelle fois que le gouvernement reste sourd aux attentes des acteurs du nautisme et de la plaisance et que les emplois qui en découlent ne sont pas la priorité de ce gouvernement !
CPNT par la voix de son Secrétaire national Alexandre VERGNES demande au gouvernement et à sa ministre Ségolène Royal, d’écouter les professionnels des industries nautiques et de permettre au secteur de s’organiser sans précipitation, et pas de jouer seulement une simple posture purement politicienne, afin de faire figurer cette réforme a son bilan avant les élections de 2017, au détriment des emplois du secteur nautique Héraultais et français !

Alexandre VERGNES
Délégué CPNT de l'Hérault

Planète vacances et savants fous

Les deux associations, présentes sur un stand commun, à l'Antigone des associations, ont présenté leur programme dans lequel l'enfant est au centre des activités. L'association Savants fous de Montpellier permet aux enfants d'apprendre en s'amusant, en découvrant la science rigolote.

L'association Planète Vacances, 201 rue Buffon, à Montpellier, propose des séjours vacances aux enfants été comme hiver.

 Renseignements:  Planète Vacances

                                Savants fous